Le projet iBrain 1.0

A la fin du siècle dernier, Steve Jobs s’est inquiété du devenir d’Apple sans lui. Le projet iBrain était lancé.
iBrain 1.0 était le nom de code du projet visant à numériser le cerveau de Steve Jobs. iBrain est couramment dénommé « Monsieur Jobs ».

iBrain 1.0 était le nom de code du projet visant à numériser le cerveau de Steve Jobs. Aujourd’hui, iBrain 1.0 est couramment dénommé « Monsieur Jobs ».

Pour l’époque, iBrain 1.0 nécessitait une très grande puissance de calcul. Bien plus que les meilleurs processeurs du moment.
Selon la loi de Moore qui régissait, aucun processeur suffisament puissant n’aurait vu le jour avant plusieurs décennies. Le projet devait donc s’appuyer sur autre chose. L’idée était donc de s’appuyer sur des millions de machines. Mais comment utiliser des millions de machines sans éveiller les soupçons ?

D’aucuns prétendent connaître la vérité, mais la rumeur dit que c’est comme ça que le concept iPod + iTunes a vu le jour.
Le principe en était simple : iPod communiquait avec le cerveau via des ultrasons émis dans le casque du baladeur. iTunes assurait le transfert des données et la répartition des calculs sur plusieurs machines (via une technologie obsoléte dénommée Xgrid). Pour la réussite du projet, il était indispensable de vendre des millions d’iPod et de diffuser iTunes le plus largement possible. De la diffusion et de l’utilisation du couple « iPods + iTunes » dépendaient la puissance de calcul nécessaire au projet iBrain 1.0.

Par la suite, le programme iBrain a été étendu au grand public dans sa version 2.0, puis au moment de la fusion dans sa version que nous connaissons aujourd’hui encore 3.0.