Goopple supervise nos vies numériques

2084. Google et Apple ont fusionné et donné naissance à l’empire numérique Goopple. Numéro 1 inter-planétaire, Goopple gére nos vies numériques au quotidien.

Avant cette fusion, Google se contentait de mémoriser nos agendas, d’envoyer nos mails, de trouver l’actualité. Apple stockait nos photos, nos musiques, nos vidéos.
Bien que commerciales, les intentions étaient louables.

Aujourd’hui, ils vont plus loin. Goopple, ré-écrit nos agendas, change le contenu et les destinataires de nos mails, modifie notre apparence dans nos photos et nos vidéos. La restitution des faits n’est plus réélle. Depuis la numérisation des cerveaux sur iBrain, Goopple prend le pouvoir sur nos vies. Goopple réinvente nos vies

Monsieur Jobs – le cerveau numérisé de Steve Jobs sur iBrain- n’est plus à la tête de l’empire. Pour des raisons évidentes de sécurisation des échanges numériques inter-planétaires, cette hypothèse avait été exclue au moment de la fusion.

Nous sommes quelques uns à penser qu’iBrain 3.0 a pris la main. La réalité du passé s’efface au profit d’une mémoire recalculée sur les ordinateurs de Goopple.

Je suis inquiet et redoute le pire. Il nous faut retrouver le monde libre du web 2.0. Je crains que mon cerveau numérique ne soit bientôt à son tour effacé. J’espère y palier en remontant dans le temps. Je compte m’appuyer sur une technologie du passé -Time Machine, les plus anciens d’entre vous connaîtront- développée par Apple en 2007.

Dans les faits, je m’appuie sur une version béta distribuée en Aout 2006, aussi il est possible que ce ne soit pas l’exacte réalité des faits…

Je vais avoir besoin de vous. Vous pouvez m’aider à reconstituer le passé réelle. Il vous suffit de commenter mes notes.