Coup de gueule : mission Olivennes

Décidement, même Denis Olivennes patron de la Fnac ne semble, lui aussi, pas vouloir comprendre ce qui se passe sur l’internet. Où est donc passer l’agitateur d’idées ?

Pour la plus jeune génération d’internautes, le fait de partager de la musique n’est pas un acte répréhensible, mais un acte culturel ! Et cela ne changera plus !

Je veux bien prendre le pari que si les mesures répressives que son rapport préconise devaient être appliquées, les Internautes s’enverront des CD par la poste et se les échangeraient au bureau ou dans les cours de récréation.

Ne croyez surtout pas que je pense que la créativité musicale n’a aucune valeur et qu’elle ne doit faire l’objet d’aucune rétribution. Je ne le pense pas.
En revanche, je pense qu’il faut changer les modéles économiques. Les taxes mis en place par la commission d’Albis sont en soit un début de changement de modéle. Encore injuste dans le contexte actuel, ces taxes pourraient se justifier si la musique était légalement disponible sans contrepartie pour tout le monde. Il n’en tient qu’à vous.

Mais d’autres formes de rémunération existent. Il faut faire confiance à nos artistes, nos créateurs car c’est d’eux que viendront les nouvelles formes de rémunérations : la donation est un modèle intéressant qu’il faut explorer.
Le spectable vivant est aussi une piste à explorer. Les Fnac se vide… transformé les en salle de spectacle, joué l’interactivité entre les artistes et leur public, développé le merchandising, les goodies. Il n’y a pas si longtemps, l’industrie de la diffusion cinématographique a su se renouveller en créant les complexes et en vendant des popcorns (à fort taux de rentabilité). Ca marche !

Misé sur la qualité de service. Pour ma part, je ne télécharge plus sur les réseaux de P2P mais sur iTunes. Pour autant, je n’ai pas le sentiment d’acheter de la musique. Ce que j’achète avant tout à Apple, c’est le service qu’iTunes me rend : la simplicité, l’efficacité, la disponibilité.
Cette musique, je la partage avec ma famille ou mes amis comme je le faisais il y a 15ans avec les cassettes audio.

Bref, il est grand temps de vous remettre en question car quoique vous fassiez dans le sens contraire du vent, vous perdrez.

Publié par

Jean-Dimitri

Créateur de goopple.fr , Jean-Dimitri est un passionné des usages digitaux. Responsable Innovation, il intervient également pour l'ISTC et l'IAE de Lille. En savoir plus sur Jean-Dimitri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *