Absence de qualité : Apple sait-elle faire face à sa croissance ?

Steve Jobs et Apple

Il y a de cela 10 ans, Apple amorçait sa renaissance avec l’iMac aux couleurs acidulées. Bien que très en avance technologiquement sur ses concurrents, le rythme d’innovations effrénées que s’est imposé la firme à la Pomme se fait de plus en plus au détriment de la qualité du biens ou services proposés.

Si les ratages successifs de MobileMe sont emblématiques au point d’obtenir des excuses de Steve Jobs himself, ils ne sont malheureusement pas les seuls reflets de la dégradation de la qualité des produits Apple.

iTunes : trop lourd.
Comme le dit MacWorld, iTunes est devenu une véritable usine à Gaz. La fenêtre Préférence est d’une complexité rare chez Apple, tout comme la page information. Depuis, qu’iTunes est devenu le cheval de troie d’Apple dans l’univers des PC, il en a pris tous les défauts : options trop nombreuses, réglages incompréhensibles (cf onglet info d’iPod ou iPhone), informations illisibles (faîte un ctrl+i d’un morceau), etc. iTunes est devenu trop compliqué pour qui n’a pas suivi ses évolutions depuis le début et en ce sens, Apple a perdu un de ses principales savoir-faire : la prise en main immédiate et intuitive par un néophite.
iTunes 8, avec son génial Génius et sa présentation par vignette tente de corriger le tire mais au final ne fait qu’alourdir la bête.

iPhone : ça craque, ça plante.
Si l’iPhone 3G fait rêvé (à juste titre) le monde, il déçoit également beaucoup. La qualité du plastique utilisée est visiblement très fragile et le firmware livré (au moins dans sa version 2.0, corrigé depuis par une 2.1) a fait l’objet de plusieurs controverses sur sa stabilité et continue de faire jaser sur sa sécurité.
Apple face à des quantités astronomiques de production (on parle de 10 millions d’iPhone en 3 mois) a perdu un autre savoir-faire : livré un produit aux finitions irréprochables.

La crise de croissance est bien là.
Un an après avoir souhaité apporter des réponses résolument positives à la question « Apple est-elle en crise de croissance ?« , je suis forcé de constater que malheureusement tout semble vouloir me contredire : tant sur le plan logiciel que matériel, Apple n’arrive pas à concilier qualité, cadencement de l’innovation et volume de production.
J’avais cependant raison sur un point, Apple est malgré tout en train de révolutionner nos consommations numériques.

Publié par

Jean-Dimitri

Créateur de goopple.fr , Jean-Dimitri est un passionné des usages digitaux. Responsable Innovation, il intervient également pour l'ISTC et l'IAE de Lille. En savoir plus sur Jean-Dimitri.

3 réflexions au sujet de « Absence de qualité : Apple sait-elle faire face à sa croissance ? »

  1. Je te rejoins sur le coté fragile de l’iphone. J’ai une rayure d’1,5 cm de largeur (très fine heuresement) sur lécran de mon iphone (réputée inrayable…) venue dont ne sait où, pourtant j’en prends soin et celui ci est toujours transporté dans un étui… De même que j’entends des petits « clicsclics » quand je secoue l’iphone …il n’est pourtant jamais tombé… après seulement un mois et demi d’utilisation moyenne à intense je suis déçu de la qualité matérielle vraiment très très limite de l’iphone…

  2. Alex,
    en achetant un iPhone, tu bénéficies durant les 2 premiers mois de la
    garantie AppleCare qui peut procéder à un échange standard lorsque
    cela s’avère justifié. A ta place, je tenterai le coup…

    Le 11 oct. 08 à 13:27, Disqus a écrit :

  3. Ah je ne connaissais pas. Je vais creuser l’affaire ! merci
    Par contre pour le clic je crois que c’est « normal » j’ai essayé sur l’iphone d’un ami on l’entend aussi.
    Essaies de le tenir à la verticale et de le secouer verticalement tu devrais entendre ce « cliclic » je me dis que c’est peut être l’accéléromètre..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *