Putain de pays !!! Arrêtons de casser les nouveaux Wizzness !!

WizzGo est condamné à 480 000 € d’amende pour contrefaçon. Franchement, y en a ras le bol de ce pays qui casse l’innovation et le lancement de nouvelles activités.

Une solution d’enregistrement innovante
WizzGo proposait jusqu’à aujourd’hui une solution de magnétoscope numérique à distance. Pour faire simple, plutôt que d’enregistrer sur votre bon vieux magnétoscope VHS ou sur le disque dur de votre Box, l’enregistrement se faisait sur un serveur à distance. L’émission enregistrée était ensuite disponible au téléchargement dans le format qui vous convenez le mieux (entre autre un format adapté à l’iPod).

Le pouvoir des médias.
Cette solution était trop simple pour durer et s’est vu immédiatement constestée par les Groupes de télévision M6, TF1 et plus récemment France Télévisions. En effet, l’offre wizzgo arrive potentiellement en concurrence avec les offres « Catch Up TV » (M6 Replay par exemple) misent en place. Pour autant, si elles ont le mérite d’exister, ces offres n’offrent pas le confort de la solution WizzGo puisqu’il s’agit de streaming et non de fichier. Il est donc impossible d’emmener son émisssion avec soi sur son iPod préféré.

Contournement de la loi ou bonne intelligence ?
Depuis sa création, WizzGo condamné pour contrefaçon, invoque l’exception pour copie privée et le droit d’enregistrer les programmes des chaînes de télévision dans la mesure où elle ne le faisait pas à grande échelle mais à la demande d’un internaute.
Pour les diffuseurs, il s’agit de diffusion sans autorisation, ni rémunération des ayants droits. La justice a tranché en faveur de ces derniers.

L’enjeu de la publicité.
Derrière cette bataille juridique se cache évidemment l’enjeu de la publicité. En effet, lorsque vous enregistrez une émission sur WizzGo, il est assez simple d’accélerer la diffusion pour ne pas « subir » la publicité. A contrario, dans une offre de Catch Up TV, le diffuseur peut continuer de passer de la publicité voire d’adapter la publicité à la personne qui regarde le programme. La manne financière est importante.
Le modéle économique de WizzGo repose lui sur de la location d’heure d’enregistrement » (par défaut, 15h d’enregistrement était gracieusement mis à disposition de l’utilisateur du service).

En conclusion, toujours pareil !
A mon sens, WizzGo est une star-up qui proposait une façon innovante de consommer de la télévision (dont l’audience ne cesse de baisser).
D’une part, je trouve regrettable qu’aucune solution intelligente n’est été trouvée permettant à chacun de s’y retrouver.
D’autre part, c’est assez navrant qu’une nouvelle fois on prenne le probléme à l’envers en s’appuyant sur un cadre législatif qui n’est de facto plus adapté aux usages de l’internet d’aujourd’hui. Comme je l’ai dit et redit, il est grand temps que tous les acteurs de la création trouvent de nouveaux modéles économiques plus proches de la réalité des usages.

Vous pouvez toujours signer la pétition pour que WizzGo puisse continuer son activité.

Publié par

Jean-Dimitri

Créateur de goopple.fr , Jean-Dimitri est un passionné des usages digitaux. Responsable Innovation, il intervient également pour l'ISTC et l'IAE de Lille. En savoir plus sur Jean-Dimitri.

Une réflexion au sujet de « Putain de pays !!! Arrêtons de casser les nouveaux Wizzness !! »

  1. DE-GOUT-TEE !
    Vais pouvoir ressortir mon magnétoscope (on n’est jamais trop prévoyant) et sa notice :o(
    Mais au fait, les VHS, ça existe tjs ?
    Finalement, il n’y a pas si longtemps, ça n’avait rien d’illégal de magnétoscoper… sans se taper les intempestives coupures de pub en plein milieu du film !
    Gros gros coup de gueule..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *