Apple : un MacTouch comme netbook.

Tandis que Forbes s’interroge sur la nécessaire présence d’Apple sur le marché des netbooks [en] et que Tim Cook sans défend, je lisais l’article « Les netbooks vont-ils amorcer la révolution du web 3.0 ? » publié par Fred Cavazza qui y définit un netbook comme un gros smartphone avec un écran de 7″ à 9″ et un coût inférieur à 500$, nécessairement connecté en 3G et ayant un OS spécifique (Google étant présenté commebien placé). Parallélementnt, Philippe Lagane s’interroge sur les tablet tactiles.Du coup, je me suis reposé la question de ce que sera le netbook façon Apple (car il est évident qu’Apple entrera sur ce marché). Par convention, je nommerai ce produit « MacTouch ».

Thinks different.

La philosophie général du MacTouch sera celle de l’iPhone.

L’objet se structurera autour d’un écran multitouch de 9″ (voire 10″), 32 ou 64 Go et sans rebord (comme l’iPhone). Il supportera un clavier virtuel qui pourra s’activer automatiquement quand les poignets reposeront sur le bord. Le positionnement prix ne sera pas celui d’un netbook et tournera autour des 700-800$ (en 32Go) pour se positionner entre l’iPhone et le premier MacBook. Avec un encombrement réduit, j’imagine le MacTouch comme un produit entre 1,5 et 1,8cm d’épaisseur et pesant moins d’un kg. Il sera construit dans une coque Unibody.

Accéléromètre, GPS, iSight et 3G intégré.

A l’instar de l’iPhone, le MacTouch intègrera un accélérometre, un GPS, du bluetooth, une connection wifi et 3G. Il y aura également une cam iSight (peut-être située derrière l’écran comme le décrit un brevet Apple). MacTouch pourra également se docker dans les nouveaux iMac comme décrit sur ce brevet. A moins que le rechargement se fasse par induction comme le montre ce brevet

OS et Applications

Outre un UI soignée, Apple fera reposer l’attractivité de son produit autour d’un écosystéme hardware+software ( ipod+iTunes, iPhone+AppStore). Ainsi MacTouch tournera sous OS X (waouuuh quelle surprise ;-)) et s’appuiera sur les applications développées pour l’iPhone. Ces dernières pourront être adaptées par les développeurs spécialement pour cette plateforme.

Les suites iLife et iWork seront disponibles en versions allégées avec des fonctionnalités « viewer » avancées.

AppleTouch

Conclusion

Apple cherche à augmenter ses part de marché mais pas au détriment de sa marge. La stratégie d’Apple est aussi de vendre plus de produits à ses clients. Aussi, je pense que pour Apple, un tel produit doit être vendu en plus d’un iMac ou MacBook et non en solution de remplacement. A l’instar des netbooks, le créneau du « MacTouch » sera donc l’accessibilité au réseau, à ses données mais ce n’est pas là pour se substituer à l’ordinateur fixe ou portable qui permet de concevoirs ses documents.

Publié par

Jean-Dimitri

Créateur de goopple.fr , Jean-Dimitri est un passionné des usages digitaux. Responsable Innovation, il intervient également pour l'ISTC et l'IAE de Lille. En savoir plus sur Jean-Dimitri.

2 réflexions au sujet de « Apple : un MacTouch comme netbook. »

  1. Merci pour ce commentaire encourageant ! J’avais pas relu cet article récemment :-) C’est vrai que j’étais pas trop loin de la vérité…en même temps, Apple avait-elle d’autre choix ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *