iPhone : vers une déclinaison de la gamme ?

Vue d'artiste d'une déclinaison de l'iPhone

S’il y a bien une question sur laquelle je m’interroge beaucoup en ce moment (oui, chacun son truc), c’est de savoir si Apple va décliner ou non sa gamme de téléphone iPhone ? J’y vois autant de pour que de contre.

Pour la déclinaison de la gamme iPhone.
Effet clone. L’iPhone est un succés sans conteste. Le revers de la médaille, c’est que l’on en voit trop, partout, tout le temps. Du coup, en dehors de la personnalisation de l’appareil via ses usages (applicatifs notamment), les rames de métro ressemblent de plus en plus à des rames de clones : paume de la main gauche vers le haut, l’index de la main droite sur l’iPhone et casque sur les oreilles. Dans ce contexte, une déclinaison de la gamme serait la bienvenue. Pour répondre à cette demande, Apple pourrait décliner son appareil en plusieurs coloris façon nanochromatique ou faire varier la forme.

Le prix de l’iPhone. Même si l’iPhone est rendu plus accessible via les offres opérateurs, il n’en reste pas moins un terminal cher vendu avec des forfaits chers. Il existe plusieurs façons de réduire le prix du terminal :

  • Réduire les marges, pas vraiment l’esprit Apple.
  • Réduire le coût de production en jouant sur les économies d’échelle. De prime abord, jouer sur les économies d’échelle milite en faveur d’un terminal unique. Cependant, un certain nombre de composants communs pourrait être acheté moins chers grâce aux volumes générés par la déclinaison de la gamme.
  • Réduire le coût de production en mettant moins de fonctionnalités. Il a été évoqué la piste d’un iPhone Edge sur lequel Apple s’appuierait pour vendre des iPhones 3G via un effet Halo (cf. iPod Shuffle et Nano). Un tel produit permettrait à la fois de commercialiser un iPhone moins cher avec un forfait plus bas (le EDGE fonctionnant sur un réseau 2G largement amorti par les opérateurs).

Contre la déclinaison.
Standardisation de la plateforme. Tant pour Apple que pour les développeurs et dans un avenir proche les annonceurs, une taille d’écran unique, une même autonomie, une même architecture technique sont plus simples à gérer qu’une panoplie. C’est d’ailleurs, à mon sens, une clé de succés du nombre d’applications proposées sur iPhone.

Marketing rouleau compresseur. C’est beaucoup plus simple pour Apple de communiquer sur un produit unique. Cela lui permet d’imposer sans difficulté le passage que doit véhiculer l’opérateur au sujet de son terminal. Et comme, je l’ai déjà évoqué, un produit Apple est souvent qualifié par un argument prédominant.

Economies d’échelle. La production d’un unique terminal permet à la fois des économies d’échelle sur les coûts de production mais également sur les coûts logistiques (stocks, transport, dispatch).

Voilà où j’en suis dans mes réflections intenses ;-). Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publié par

Jean-Dimitri

Créateur de goopple.fr , Jean-Dimitri est un passionné des usages digitaux. Responsable Innovation, il intervient également pour l'ISTC et l'IAE de Lille. En savoir plus sur Jean-Dimitri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *