Google : C’est quoi Google Wave ?

Logo Google Wave Google Wave est le prochain service de Google dont on ne pourra plus se passer. Google Wave fusionne l’email, la messagerie instantanée, les outils de partage et le wiki. En voici les principales fonctionnalités. Tout cela est visible dans la vidéo ci-dessous (J’ai mis le minutage pour chaque paragraphe).

Email + Chat = Wave. (6’00 et Démo en 7’40)
Une Wave tel que Google la nomme, est une conversation en ligne qui prend le meilleur de l’email (les piéces jointes) et le meilleur du chat (l’instantanéité et le temps réel).
Une Wave a au moins deux participants et peut inclure (ou exclure) d’autres participants à tout moment.

Écriture en temps réel. (10’30 => impressionant !)
Une Wave ressemble à une conversation de chat. Lorsque vous écrivez votre message, les autres participants voient votre texte s’inscrire en temps réel, au fur et à mesure. Si vous y apportez des corrections ou que vous changez le texte, les participants le voient.  Cela parait un peu gadget dit comme ça, mais on verra ensuite que c’est la clé de l’efficacité pour du travail collaboratif.

Commentaire en inclusion dans le message. (9’25)
Les participants de la Wave peuvent commenter n’importe quelle partie du message. Il est ainsi plus facile de répondre sur une question ou rebondir sur une idée. Chaque participant peut à son tour venir enrichir les commentaires. De sorte que l’on crée des micro-conversations dans la conversation (les filles vont adorer et les mecs pleurer !)

Revivre une conversation. (12’50)
Lorsque vous invitez un participant, il lui est possible de revivre la conversation grâce au mode « playback ». Exactement comme si on jouait une vidéo, la conversation se rejoue sous les yeux du nouveau participant. Cela lui permet de voir qui mieux apprendre le cheminement des idées. C’est le genre de truc très pratique pour passer le relais entre deux équipes par exemple.

Conversation privée au sein d’une Wave. (14’38)
Il est possible de publier des commentaires privées au sein d’une Wave. Dans un jeu d’acteurs, cela permet de mener des conversations en aparté (pratique pour chercher à contrecarrer un argument ou réorienter une conversation).

Partage de documents. (15’20)
Il est très facile de partager des documents par simple glisser-déposer dans la Wave. Les documents peuvent également provenir d’une recherche Google, de Maps ou d’un service de partage comme Youtube. Ca marche même en glissant des photos depuis iPhoto (15’55)

Éditer des documents (28’10)
Les documents disponibles peuvent être édités par chaque participant.  Les modifications sont soumises à l’émetteur original grâce à un système de surlignage en couleur. Il décidera de les valider ou pas. Si les informations sont validées, les participants tiers verront la version modifiée dans leur Wave.

Partage du travail. (35’40)
Les documents disponibles sur la Wave peuvent également être modifiés par plusieurs personnes en même temps. Dans ce cas, grâce à l’écriture en temps réel (on y revient), les participants voient le document évoluer en temps réel. Par un système de vignette qui se déplace en même temps que le curseur de frappe, il est possible de voir qui écrit quoi. Carrément bluffant.

Publier sur un blog. (19’09)
Une Wave peut être publier sur un blog d’un simple clic. Les lecteurs du blog peuvent commenter la Wave. Les commentaires sont alors immédiatement visible sur Google Wave.  Cette méthode permet d’agréger et de gérer les commentaires sur une seule plateforme de façon très simple. (Des outils comme FeedBack20 doivent surement se poser la question de comment intégrer Google Wave à leur plateforme).

Disponible sur Mobile.
La démo n’est pas brillante vu qu’il n’y avait pas de réseau dans la salle mais l’idée, c’est que le service soit disponible sur Mobile (aux premiers desquels iPhone et Android).

En conclusion, je dirai que Google Wave est sans doute une killer application.  J’ai beaucoup assister sur les aspects de travail collaboratif mais je pense que Google Wave est également une excellente plateforme de partage familiale ou amicale. Google Wave s’intégrera d’ailleurs au réseau social maison Orkut. Je ne sais pas si le service n’hésitera une adresse Gmail (si c’est le cas, cela pourra bien booster une partie de la population à se créer un compte).

Publié par

Jean-Dimitri

Créateur de goopple.fr , Jean-Dimitri est un passionné des usages digitaux. Responsable Innovation, il intervient également pour l'ISTC et l'IAE de Lille. En savoir plus sur Jean-Dimitri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *