Humeur : Sarkozy rime avec Hadopi

9810.gif (Image GIF, 393x250 pixels)

Dommage qu’à un moment où la France a besoin plus que jamais de la croissance du web, Sarkozy et son gouvernement s’acharnent à vouloir faire passer le plus rapidement possible la fameuse loi Hadopi. Si légiférer sur le téléchargement « illégal » est sans nul doute nécessaire, la loi dite « Création et Internet » me semble être à la fois inadaptée et un frein à l’économie numérique.

Une loi inadaptée.
Outre le fait qu’elle nécessite de filtrer tous les contenus du web, la loi Hadopi est d’ores et déjà inefficace. En fait, il est clair que l’échange de fichiers s’il ne peut plus se faire par le réseau Internet se fera via des réseaux locaux ou de simple clé USB. Par ailleurs, je suis convaincu qu’interdire le téléchargement ne fera pas repartir les ventes à la hausse. Filtrer le net, c’est donc s’encombrer d’un systéme couteux et inutile.

Un frein à l’économie numérique.
La loi Hadopi comporte un volet répressif qui va obliger le FAI à couper la connexion internet en cas de téléchargement illégal répété*. Ainsi, à l’inverse de ce qu’elle devrait permettre, la loi Hadopi risque fort d’aller à l’encontre du développement de l’économie numérique. Par voie de conséquence, l’e-commerce risque ainsi de se voir priver de clients potentiels, une personne à la recherche d’un emploi pourrait ne plus avoir accès à l’internet,etc.

Finalement, je pense que ce texte est vraiment la dernière des priorités et que c’est jouer avec le feu que de priver une partie (Y) de la population au bord de la crise sociale d’un de ses loisirs favoris…

*En effet, si un des membres de la famille ou pire encore un cyber-squatter de votre réseau wifi télécharge illégalement , votre foyer tout entier risque de voir sa connexion internet interrompue pour une durée d’un an.

Publié par

Jean-Dimitri

Créateur de goopple.fr , Jean-Dimitri est un passionné des usages digitaux. Responsable Innovation, il intervient également pour l'ISTC et l'IAE de Lille. En savoir plus sur Jean-Dimitri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *