Perspective : encore plus de mobilité en 2010

Au regard,  de ce que j’observe, de ce que je lis, je me prête ici à l’exercice de proposer les tendances fortes pour l’internet sur le mobile  en 2010. Bien entendu, cela n’engage que moi et n’a rien d’exhaustif.

2009 a vu l’avènement du « always on connect » via les mobiles et Netbook+ clé 3G, les « mobinautes » se connectent de partout et téléchargent des applications sur leur iPhone. En 2010, cette tendance va s’amplifier sur le plan des usages que des périphériques disponibles.

Le mobile se substituent progressivement au PC.

Depuis l’essor des smartphone, les mobinautes consultent de plus en plus leurs emails depuis leur mobile et de moins en moins depuis leur PC , regardent plus de « concentrés de télévision »  (extrait d’émission sur youtube, webTV) et actualisent leur statut Facebook depuis leur mobile pour venir alimenter un web « temps réel ». Les applications sur mobile et la rapidité de connexion sont  à l’origine de ces nouveaux usages.

En 2010, l’adoption par le grand public de ces nouveaux usages va s’accélérer grâce à une offre d’abondance sur le hardware (Droid, Nexus, Galaxy, etc) et la multiplication des appStore-like qui à leur tour s’enrichissent de moult applications sans pour autant rattraper le leader Apple.

Avec la géo localisation, les mobinautes compareront les prix sur les lieux de ventes (Wenga, Transparence des prix). Les comportements culturels ou la façon de voyager changent. De plus en plus de mobinautes organiseront leurs loisirs (Première Ciné, Dismoioù, AroundMe) et leurs déplacements (SNCF Direct, RATP, Métro ou Wipolo) directement sur place en « dernière minute », selon la disponibilité ou le prix.

Les réseaux sociaux intégreront la géolocalisation et se transformeront en réseaux de proximité. Les plateformes spécialisées comme Aka Aki, FourSquare (pour découvrir une ville et ses habitants), Yuback (rencontre de proximité) ou encore GrindR (une version Gay très hot) vont prendre de l’essor.

De plus en plus d’applications de m-commerce vont faire leur apparition tels Yoox , Nespresso ou encore Ikea.

La réalité augmentée apportera de l’information personnalisée via des mises à jour en temps réel (par exemple des promotions « personnelles » dans une vitrine ou sur un produit dans un rayon).

Le Paiement sur mobile progresse timidement.

Le phénomène du paiement par mobile à distance déjà amorcé ces dernières années va se confirmer en 2010, pour les contenus numériques et Internet d’une part (jeux, réseaux sociaux, …) et pour les services quotidiens (stationnement, transport, …) d’autre part.

Le paiement « sans contact » sur mobile se déploiera timidement en 2010 avec  les premiers déploiements commerciaux prévus à Nice. Mais il faudra encore attendre quelques années pour un déploiement plus massif à moins que la prochaine version d’iPhone inclut une puce « sans contact », ce qui pourrait accélérer les choses. Des solutions d’attente se mettent en œuvre telles que les cartes bancaires sans contact, les stickers ou les solutions avec lecteur  comme square sur iPhone.

De nouveaux périphériques connectés et inter-connectés.

En 2010, de plus en plus de périphériques tactiles axés sur la consultation du web vont amplifier le phénomène « always on connect ». Les mobiles sous Android, dont le Nexus One, devraient enfin prendre une part de marché significative tandis que l’iPhone continuera sa conquête. Les netbooks vont voir de nouveaux OS dédiés à l’internet comme JoliCloud ou Chrome OS. Les tablettes dont la déjà célèbre « iSlate d’Apple » font débarquer en force avec de nouveaux services dédiés à la consultation web (presse, webTV, photo/vidéo). La Télévision embarquent l’internet et la rendra plus interactive que jamais. Enfin, l’internet embarque dans la voiture, notamment au travers des GPS mais également « d’auto-radio » de nouvelles générations.

Ces nouveaux périphériques seront interconnectés entre eux pour créer de nouveaux parcours «multi-écran » : Mobile, NetBook, PC et la TV. On passera d’une pub TV vers un site e-commerce et d’un article de cinéma sur le Web vers le visionnage du film sur la TV. On photographiera un article avec son mobile pour se rendre sur la page produit d’un site web.

Conclusion.

Pour la mobilité et les usages qui l’accompagnent, 2010 sera l’année du plus: plus de choix, plus de possibilités, plus de services, plus de puissance. Pour faire face, les opérateurs de réseaux vont devoir rapidement proposer des solutions alternatives à la 3G ou déployer des réseaux de Femtocell. Free, tout en lançant sa freebox V6, pourrait profiter de 2010 pour déployer son réseau wimax dont il est le seul à avoir une licence nationale.

Publié par

Jean-Dimitri

Créateur de goopple.fr , Jean-Dimitri est un passionné des usages digitaux. Responsable Innovation, il intervient également pour l'ISTC et l'IAE de Lille. En savoir plus sur Jean-Dimitri.

Une réflexion au sujet de « Perspective : encore plus de mobilité en 2010 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *