5 bonnes raisons d’acheter un iPad

Ces derniers temps, j’ai lu beaucoup de scepticisme sur le succès de l’iPad. Il est temps pour moi de prendre position : je crois au succès de l’iPad et en voila 5 raisons qui me donnent envie d’acheter un iPad.

1. Interface = expérience de partage révolutionnaire.

Oui, pour un geek dont je suis, la technologie n’a rien de révolutionnaire dans le sens où elle reprend celle de l’iPhone. Mais n’amalgamons pas la technologie et l’interface. A l’instar de l’iPhone, l’iPad utilise 3 de nos 5 sens ( la vue, l’ouïe et le toucher) avec une taille d’écran inédite(9.7″ soit près de 25 cm de diagonale). La taille de l’écran, l’ angle de vue à 178° et le multi-touch ne sont plus des technologies en soi révolutionnaire. Mais ensemble et associées au savoir faire d’Apple en matière d’ergonomie, elles offriront à n’en pas douter une expérience révolutionnaire.

Par ailleurs, la position de votre corps va métamorphoser l’usage que vous faîtes de l’iPad. Assis dans un canapé, il est aussi facile de vous créer votre bulle en posant l’iPad sur vos jambes repliées vers vous que de partager naturellement ce que vous faîtes en posant l’appareil sur vos cuisses à plat. Un ordinateur portable ne permet pas cela, pour partager, il faut que les gens viennent derrière vous. Grâce à sa technologie IPS, l’iPad offre un confort de lecture à 178° à l’ensemble des personnes qui vous entoure. Chacun peut voir ce que vous faîtes. Tour à tour lecteur de vidéos, plateau de jeu ou ordinateur personnel, tout est envisageable avec une tablette telle que l’iPad.

2. AppStore = abondance d’usages.

L’AppStore est le facteur clé de succès de l’iPhone et il en sera de même pour l’iPad. En créant ce nouveau périphérique, Apple offre un nouveau territoire d’expression à sa communauté de développeurs. Je pense d’ailleurs que c’est une des raisons pour laquelle, il n’y a pas de webcam dans l’iPad. Il faut d’abord que les développeurs se concentrent sur la meilleure façon d’utiliser cette nouvelle taille d’écran en s’appuyant sur l’expertise du multi-touch acquise avec l’iPhone. Je fais totalement confiance à la communauté de développeurs qu’Apple a su rassembler pour imaginer des usages que l’on ne soupçonne pas aujourd’hui. Avec Google StreetView et l’iPad préparer ses vacances va surement prendre une autre dimension.  Je fais suffisamment confiance à Apple pour être certain que tant les dimensions de l’iPad que la qualité de son clavier virtuel sont à la hauteur des usages que l’on souhaitera inventer. Aussi, je vois l’iPad pour y faire à peu près tout ce que l’on peut faire déjà sur l’iPhone mais en plus abouti. Par exemple, avec des applications comme Evernote, il sera super simple d’utiliser le clavier virtuel de l’iPad pour prendre des notes en réunion ou conférence. Grâce à l’accéléromètre, la tablette pourra être prise dans n’importe quel sens et sera immédiatement utilisable.

3. Mono tâche = simplicité.

L’iPad est mono-tâche et alors ? Dans ses conseils aux développeurs, Apple insiste sur l’aspect mono-tâche qui rend l’usage facile et simple. Là, où certains y voient une faiblesse, Apple le décrit comme une force. Ainsi, les applications seront faciles à prendre en main, intuitives. Pas besoin de lire une notice pour utiliser la tablette. Bien sûr, le multi-tâche permettrait de faire un tas de chose en même temps mais a-t-on envi de cela avec un iPad ? L’iPad est mono-tâche parce qu’il s’inscrit déjà dans un monde multi-tâche : la télé, les amis ou la famille, etc. Si l’on se place dans un contexte professionnel, l’iPad continue de recevoir vos mails et de vous alerter pendant que vous faîtes autre chose.

4. Prix = pas si cher.

Le prix d’appel à 499$ est un coup de maître. Entendons nous bien, l’iPad reste un produit haut de gamme mais en se plaçant délibérément sur les prix haut de gamme d’un NetBook, Apple affirme le positionnement annoncé : « Faire tout ce que fait un Netbook mais en mieux » .  Par ailleurs, je pense qu’à brève échéance, la version 16Go sera rapidement remplacée par la version 32Go pour le même prix et que le prix du 64Go glissera également. Mon conseil est donc plutôt d’aller vers une version en 32Go ou 64Go en acceptant de payer 100$ de plus pour être hype ou d’attendre quelques mois que le prix baisse.

5. Usage = pour toute la famille.

Je crois fermement que l’iPad est l’ordinateur de toute la famille : des enfants, des parents et des grands-parents. Pas besoin de connaître l’informatique pour se servir de l’iPad. Pas besoin de se soucier de savoir comment et à quel endroit sont stockées les photos, juste une tape du doigt pour les regarder. Ludique pour un enfant, complémentaire à un PC pour un parent, facile pour un senior. Je touche et j’utilise. Une application FlickR bien configurée et toute la famille peut envoyer des photos des petits enfants que les grands parents pour voir en tapant d’un doigt.

Publié par

Jean-Dimitri

Créateur de goopple.fr , Jean-Dimitri est un passionné des usages digitaux. Responsable Innovation, il intervient également pour l'ISTC et l'IAE de Lille. En savoir plus sur Jean-Dimitri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *