NeXt ? Nos données dans le nuage.

J’inaugure une nouvelle rubrique « NeXt ? » où je regrouperai mes différents billets qui traitent des futures fonctionnalités ou évolutions qu’Apple pourrait proposer à l’avenir. J’essaierai à chaque fois de l’illustrer par un usage concret. Je débute avec le cloud computing.

Cloud Computing.

Comme je l’ai déjà écrit, Apple se dirige lentement mais surement vers le Cloud Computing. La construction d’un mega data-center et la récente confirmation qu’il hébergera des services Mobile Me et iTunes confirment cette hypothése.

Mais c’est quoi le Cloud Computing ? C’est la possibilité de déporter, sur des serveurs distants, le stockage et le calcul. Pour Apple, l’objectif du Cloud est double, d’une part minimiser le stockage sur nos iBidules et d’autre part optimiser la puissance du processeur (et donc préserver l’autonomie).

Photos, Vidéos et Documents dans le nuage.

Outre le stockage de nos photos, vidéos, musique et documents sur des serveurs distant, l’utilisation du Cloud pourrait apporter un service d’optimisation de format des fichiers photos et vidéos.

Prenons un exemple avec une photo. Imaginez que le capteur 8M de pixels votre iPhone 5 vous permette de prendre une photo haute résolution. Le poids d’une telle photo est d’environ 500Ko en format jpeg. Un tel format est indispensable pour être regarder sur votre iTV (produit à venir ;-) de 50″ mais plutot inutile sur le format 3″5 de votre iPhone. C’est donc là que la magie du Cloud pourrait intervenir en envoyant la photo haute résolution sur votre espace personnel et en gardant une copie plus légére sur votre iPhone. Tout ceci se fait en toute transparence ou manuellement via, par exemple, AirDrop, annoncé dans Mac OS X Lion.

La conversion et la compression de la photo ne se fait pas sur l’iPhone mais dans le Cloud afin de préserver la puissance de calcul et la batterie.

Imaginons maintenant vous arriviez chez votre grand mère un tantinée mal voyante pour qui l’écran de l’iPhone est un peu petit. Pas de problème, vous connectez votre iPhone aux  téléviseurs 50″ de votre grand mère. Et la magie du Cloud opére à nouveau, puisque l’OS va chercher la photo haute résolution stockée sur votre espace personnel et la restitue sur l’écran TV.

Mobile Me : gratuit ou payant ?

D’un point de vue marketing, il est probable que le Cloud prennent la forme de différents services inclus dans Mobile Me. La question de la part payante et de la part gratuite n’est pas tranchée.

Face à un Google et son Android qui proposent tous ses services gratuitement (ou plus exactement sous contrainte de publicité), il est probable qu’Apple rende gratuite l’utilisation des services de base de Mobile Me. C’est déjà le cas avec la localisation et la synchronisation des fichiers.

Cependant, certains services pourraient demeurer payant pour les gros utilisateurs (par exemple pour acheter de l’espace de stockage supplémentaire) ou pour les entreprises, à l’instar de ce que fait Google avec sa suite Google Apps.

Mon avis est que la gratuité de ses services de Cloud pourrait devenir un argument fort pour vendre des Android (déjà moins chers) si Apple propose ces mêmes services payants avec ses iPhones (déjà très chers). En clair, Apple n’a pas beaucoup le choix si elle veut maintenir sa part de marché.

Cela dit, la stratégie d’Apple n’a pas jamais été d’être le leader à tout prix. Elle a toujours privilégié l’expérience client et l’innovation pour convaincre d’acheter ses produits et louer ses services plutôt que la gratuité. Reste que l’écosystème mobile qui se construit autour du mobile a la spécificité de redistribuer complètement les cartes…

Et vous qu’en pensez-vous ?

Publié par

Jean-Dimitri

Créateur de goopple.fr , Jean-Dimitri est un passionné des usages digitaux. Responsable Innovation, il intervient également pour l'ISTC et l'IAE de Lille. En savoir plus sur Jean-Dimitri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *