Paiement Mobile : les 3 défis d’Apple avec PassBook

Lors de la dernière keynote du WWDC 2012, Tim Cook et ses équipes  ont présenté les dernières nouveautés Apple. Au travers des annonces, on peut percevoir les premières briques de la stratégie mise en place pour prendre le leadership sur le paiement mobile.

Enjeu du paiement sur mobile.

Apple dispose de 400 millions de comptes actifs sur iTunes. Imaginer l’enjeu du paiement sur mobile pour Apple, c’est comprendre ce que signifie « compte actif » : d’une part, 400 millions de compte connectés à une CB ou une carte prépayée et d’autre part 400 millions d’utilisateurs réguliers.

Pour Apple, même en prélevant un très faible pourcentage sur la transaction, l’enjeu est donc considérable.

Apple maîtrise déjà toute la chaîne de paiement : stocker de façon sécurisée la CB, établir une facturation (ie tracer les achats) et prélever le montant de l’achat.

Une chaîne de paiement qu’Apple exploite dans ses boutiques : iTunes, AppStore, iBooks et même dans ses AppleStore via son application « applestore ».

Ce savoir faire, Apple n’aurait donc pas de difficultés à mettre au service d’autres commerçants à condition de créer l’usage.

Créer l’usage.

Et c’est là justement le rôle de PassBook…créer l’usage. PassBook centralise toutes formes de monnaies d’échanges :  billet de train/avion, ticket de cinéma, place de concert et porte-monnaie !

Pour l’utilisateur, outre la centralisation, PassBook offre une gestion intelligente du coupon qui, par exemple, s’affichera automatiquement lorsqu’on arrive au cinéma.

Le premier pari est donc de changer les habitudes et de lever les freins…êtes vous prêt à laisser votre portefeuille à la maison ? À confier toutes vos données à votre téléphone ?

PassBook sera certainement adopté rapidement par les geeks et autres early-adopters mais la force d’Apple c’est que PassBook va être installée sur plusieurs millions de terminaux en une seule fois avec la mise à jour d’iOS 6 facilitant ainsi son adoption.

L’application Passbook sera ainsi accessible et utilisable toute suite par le plus grand nombre…à condition que votre cinéma vous propose ce mode d’accès à votre film.

Séduire les éditeurs.

Le second défi d’Apple est de convaincre rapidement le plus grand nombre d’editeurs de coupons d’accès (cinéma, transport en commun, compagnie aérienne, etc) ou de paiement ( offre de remboursement, coupon de réduction’etc.). Chacun des  acteurs doit s’approprier PassBook et le proposer à ses clients.
Tout ne va pas se faire en un jour : changer un parcours clients est compliqué tant sur le plan de l’ergonomie que sur le plan technique. Pour autant, la concurrence est là (avec Google wallets, PayPass,etc.) et il faut aller vite.
Une fois n’est pas coutume, sur le plan technqiue, Apple a fait le choix de la simplicité. En effet, pour rendre la technologie  facilement et rapidement utilisable par les acteurs du m-coupon, Apple s’appuie sur un standard JSON à portée de clavier de n’importe quel développeur web. Le Javascript, s’il n’est pas except de défaut, s’intercale facilement avec les back-office web. Pour faire simple, si une entreprise est capable de générer un pdf  comme ticket, elle est prête pour créer un ticket sur PassBook.

Gérer NFC et QR-Code.

Le troisième défi est d’être interoperable en acceptant plusieurs mode de « sans contact ».

Après plusieurs années d’espérance (en tout cas par moi ;-), il fait nul doute que le nouvel iPhone 5 sera doté de la technologie NFC. L’arrivée de PassBook en est presque une confirmation.

À défaut d’une solution logicielle transformant votre iPhone 4/4s en téléphone compatible NFC (comme j’ai longtemps voulu le croire), le parc d’iPhone NFC va prendrera sans doute 12 à 24 mois avant d’être significativement en place. Pour autant, le succès d’Apple doit impérativement s’appuyer sur un effet de masse pour inciter les éditeurs (transporteurs, cinéma, commerçants) à utiliser sa solution et adapter ses parcours clients.

Aussi, pour palier à ce manquement, Apple propose l’utilisation de QR-Code compatible, par definition, sur tous les iPhone.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Publié par

Jean-Dimitri

Créateur de goopple.fr , Jean-Dimitri est un passionné des usages digitaux. Responsable Innovation, il intervient également pour l'ISTC et l'IAE de Lille. En savoir plus sur Jean-Dimitri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *