Test et Avis sur le LarkLife Pro : décevant !

Deux grandes tendances des années à venir sont le « Quantified Self » et les objets connectés. Dans cette mouvance, j’ai testé un LarkLife pendant 1 mois.

Déballage du LarkLife

La boite et le produit font plutôt bonne impression. La boite contient

  • bracelet de jour
  • bracelet de nuit + batterie nuit
  • capteur connectable en bluetooth
  • cable USB de chargement + chargeur.
Contenu Boite Larklife
Le contenu de la boite LarkLife

 

Le cordon de chargement n’est pas standard et il est donc indispensable de ne pas le perdre ou l’abimer. Il se connecte au bracelet (jour ou nuit).

J’ai rencontré une mauvaise surprise car le bracelet de jour refusé de se charger. Merci à Rhawnie du service Support (bien que situé en Californie) qui a été formidable et qui m’a renvoyé en quelques semaines un nouveau bracelet et un nouveau capteur (après que j’ai pu retourner le mien).

Chargement du LarkLife

Le LarkLife s’utilise de jour comme de nuit. Chacun des bracelets contient une batterie qui permet de charger l’un le jour et l’autre la nuit. Une led indique si le bracelet est en cours de charge. Petit inconvénient, la led est assez puissante et personnellement cela m’a gêné la nuit car j’ai placé le cordon près de la table de nuit. (car c’est en me couchant que je change mon bracelet jour et nuit).

Ce système de chargement interchangeable est indispensable car le larklife est très gourmand en énergie. En effet, ce dernier se synchronise en bluethooth à votre smartphone et j’ai trouvé que le processus n’était pas optimisé pour économiser de l’énergie. C’est le premier aspect négatif : le smartphone (pour le test un iPhone 5) et la bracelet se décharge très vite. L’indicateur de charge est mal fichu et il est difficile d’anticiper l’autonomie. Il m’est arrivé plusieurs fois de ne pas être réveillé car le Larklife n’avait plus de batterie pour vibrer !

Problème de connectivité du Larklife

Dans l’absolu, l’idée de ne pas connecté son bracelet pour synchroniser ses données est assez séduisante. Dans la réalité, j’ai été confronté à multiples reprises à des problèmes de connexion. Lorsque cela arrive, l’application préconise de (voire oblige à) réinitialiser le bracelet et la connection bluetooth ou rédémarrer le smartphone. Je ne sais pas si ce probléme est matériel ou logiciel mais en tout cas, il me fait dire que le choix du bluetooth est finalement assez peu judicieux.

Application LarkLife

Pour finir par une note positive tout de même, j’ai trouvé l’application Larklife (gratuite sur l’AppStore) vraiment bien conçu et facile à utiliser. Il est facile d’ajouter manuellement une donnée comme la prise d’un repas ou son humeur. Chaque donnée prend la forme d’un badge illustré.

L’application poussent des alertes lorsque l’on atteint 5000 pas, 10 000 pas, 15 000 pas, etc.

Conclusion

Larklife m’a déçu. Si l’application est plutôt bien conçue, le bracelet est imposant, pas agréable à porter et la synchronisation bluetooth aléatoire. Je ne conseille pas l’achat de ce produit.

Publié par

Jean-Dimitri

Créateur de goopple.fr , Jean-Dimitri est un passionné des usages digitaux. Responsable Innovation, il intervient également pour l'ISTC et l'IAE de Lille. En savoir plus sur Jean-Dimitri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *