Quel nouvel écosystème Apple prépare-t-elle ?

Il ne fait aucun doute qu’Apple va nous parler d’iPhone 6 lors de sa keynote de rentrée et je rejoins la cohorte de rumeur en pensant qu’Apple va également présenter son iWatch.

Depuis toujours Apple invente des produits. Depuis l’iPod et son iTunes, Apple crée des écosystèmes : chaque nouveau produit a désormais son écosystème.

Ecosystème du paiement

Les rumeurs semblent confirmer la présence de la NFC dans le prochain iPhone. Un iPhone 6 compatible « NFC » sera associé un écosystème de paiement.

Une pierre après l’autre, Apple construit son écosystème autour du paiement depuis plusieurs années.

Avec iOS 6, Apple a imaginé PassBook. PassBook est selon moi le coeur du futur écosystème. PassBook est le réceptacle des moyens de paiement (Carte, coupons de réduction, bon d’achats) et des achats dématérialisés (Tickets de cinéma, billet d’avions, etc.).

Avec iOS 7, Apple a ajouté la brique de communication iBeacon qui permet le géomarketing « inside » (à l’intérieur des magasins, centres commerciaux,etc.).

Avec l’iPhone 5s et Touch ID, Apple a ajouté la brique d’Authentification. C’est un élément majeur car il permet d’être certain que l’utilisateur est bien le payeur.

Ainsi, avec l’iPhone 6, Apple se raccroche au standard NFC, passage nécessaire et obligé pour un service MassMarket (j’ai longtemps cru qu’Apple arriverait plus vite avec le NFC ).

Pour parfaire l’ensemble, il ne manque plus qu’un accord entre Apple et un acteur majeur du paiement par carte à savoir MasterCard ou VISA. Une rumeur avait bruissé dans ce sens début Aout 2014, évoquant un accord stratégique entre VISA et Apple. Il est sur que si l’ensemble des clients VISA peuvent du jour au lendemain utiliser leur iPhone pour payer, l’écosystème du paiement mobile, ainsi nourri de l’intérieur va se développer très rapidement.

Ecosystème de la santé.

Apple Keynote WWDC 2014
Apple Keynote WWDC 2014

Apple a pour ambition de mettre de son iWatch au coeur d’un écosystème autour de la santé. Attendu comme le messie et bardé de capteurs, l’iWatch doit pouvoir mesurer en permanence un grand nombre donné autour de la santé (comme la pression sanguine ou le taux d’oxygene).

Difficile à l’heure actuelle de dire ce qu’Apple a réellement dans le collimateur, mais on peut aisément penser qu’il y a un modèle économique à imaginer impliquant Assureurs et milieu médicale.

Je n’ irai pas jusque’ à affirmer que l’iWatch pourrait être subventionné par les Assureurs, mais je ne l’exclus cependant pas totalement. Récemment Apple a interdit via les conditions d’utilisations d’iOS 8 aux Editeurs d’applications de vendre les données de santé. La firme de Cupertino ne leur interdit cependant pas d’en faire usage pour leur propre compte et avec l’autorisation de l’utilisateur. Autrement dit, un assureur pourrait moduler son offre commerciale en fonction des données mesurées par une iWatch. Cela peut sembler choquant mais ce type d’offre existe déjà dans l’automobile (assurances au km, jour/nuit, ville/campagne) . Et après tout, si un individu qui court toutes les semaines a moins de risques de faire un infarctus qu’un autre, pourquoi ne pas lui proposer un produit d’assurance mieux adapté à sa situation ?

 

Publié par

Jean-Dimitri

Créateur de goopple.fr , Jean-Dimitri est un passionné des usages digitaux. Responsable Innovation, il intervient également pour l'ISTC et l'IAE de Lille. En savoir plus sur Jean-Dimitri.