Avec iOS 9, Apple prépare sa réponse à la Surface Pro de Microsoft

Si les nouveautés iOS 9 pour iPhone sont plutôt rares, celles pour l’iPad sont en revanche assez nombreuses (A découvrir dans iOS 9 pour iPad).

Le PC qu’il soit fixe ou portable reste encore largement l’outil de prédilection des professionnels. Et pour cause, un professionnel a besoin de productivité. L’iPad avec iOS 8 est plutôt orienté comme un objet de loisir et de détente. Bien souvent, il est à la peine quand il s’agit d’être productif. La problématique pour Apple est donc de faire de l’iPad un outil plus productif pour convaincre le monde professionnel. iOS 9 apporte des réponses intéressantes.

SlideView : enfin un vrai multitâche

En terme de productivité, la différence entre un iPad et un PC (Mac pour les puristes) se résume en deux points : Multitâche et Taille d’écran.

Avec SlideView qui permet de travailler sur deux fenêtres en parallèle, Apple propose un premier élément de réponse. La fonctionnalité SlideView se comporte comme un vrai multitâche en autorisant des interactions entre deux applications sur un même écran. Par exemple, avec le glisser déposer, il possible de glisser une image trouver sur Google et de la déposer dans son document keynote (en s’assurant du droit d’auteur bien sur ;-).

Cette fonctionnalité s’annonce particulièrement appropriée à un écran 12″. Et si Apple lance son iPad Pro 12″ (que la rumeur annonce depuis plusieurs mois), la firme de Cupertino apportera un second élément de réponse pour faire de son iPad un outil destiné au professionnel.

Reste la question de la productivité…

QuickType : un clavier pensé pour la productivité

Le nouveau Clavier QuickType  devraient grandement simplifier la prise de note. Ce clavier a clairement été conçu dans un soucis d’amélioration de la productivité et la refonte de son application Notes est là pour nous en apporter la démonstration.

QuickType offre la possibilité d’ajouter des raccourcis et comporte surtout la possibilité pour les développeurs d’ajouter leur propre raccourcis et donc de rendre leur application plus productive.

En outre, la fonctionnalité « TrackPad » qui consiste à transformer le clavier en trackpad en glissant avec deux doigts doit permettre de déplacer le curseur sur l’écran de l’iPad…comme sur un PC !

Meilleure prise en charge des claviers Bluetooth

Enfin, s’il subsistait un doute sur le besoin la voie que prend Apple pour faire de l’iPad un outil professionnel, la meilleure prise en charge des claviers physiques fini de le lever.

En effet, la fonction Alt-Tab est prise en charge exactement comme sur iOS et permet de passer d’une fenêtre à l’autre sans quitter le clavier.

iPad Pro la réponse Apple à la Surface Pro.

Très clairement, l’enjeu pour Apple est de ne pas laisser Microsoft revenir sur le devant de la scène par le truchement du monde professionnel et notamment de sa très bonne (selon moi ;-) tablette Surface Pro. Et iOS 9, probablement suivi d’un iPad Pro, tend à apporter une réponse plutôt intelligente (selon moi :-).

3 raisons pour Apple de présenter son iWatch avant sa commercialisation

Je rejoins la cohorte de rumeur qui prédit la présentation de l’iWatch lors de la keynote du 9 septembre avec une commercialisation en 2015. Selon moi, 3 raisons poussent Apple à présenter dès à présent son iWatch.

Eviter les fuites.

Dès qu’Apple lancera ses chaines de fabrication, des fuites apparaitront sur le net, comme c’est le cas pour l’iPhone 6 depuis plusieurs mois. Or, il est essentiel pour ne pas dire stratégique pour Apple de garder la totale maitrise de l’annonce de son produit, de ses caractéristiques et de sa vision du marché. Cela permet à Apple de positionner son nouveau produit dans son écosystème, voire d’en créer un nouveau.

Créer une attente.

Le marché des objets connectés se développe rapidement. LG, Samsung et Withings (cocorico) ont tous lancé leur montres connectées. Et c’est sans doute un produit en bonne place sur les listes de cadeaux de fin d’année. En annonçant son produit, Apple pourrait donner un coup de frein et reporter les achats de fin d’année (…au profit de son iPhone 6 ?)

Permettre aux développeurs de travailler.

Il est probable que l’iWatch s’appuie sur le centre de notification d’iOS 8 pour afficher un les informations provenant de l’iPhone ou de l’iPad environnant. Il est aussi probable que l’iWatch supporte ses propres applications. Enfin, l’iWatch sera bardé de capteurs (enfin, on l’espère !) que les développeurs pourront exploiter à loisir via un SKD dédié.

Dans ce contexte, il est donc indispensable que les développeurs puissent avoir le temps d’adapter leurs applications ou d’en développer de nouvelles.

Bref, 3 bonnes raisons pour Apple d’annoncer son produit dès Septembre.