Le délicat positionnement de l’iPhone Air

L’iPhone Air (si c’est ainsi qu’il faut le nommer) avec son écran 5″5 est un produit tout à fait nouveau pour Apple. Mi smartphone, mi tablette, cette phablette est sans doute un ovni et un des rare produits qu’Apple a conçu sous la pression de ces concurrents et du marché. La  question de son prix est sans doute une question très délicate pour Apple.

Les ventes d’iPad semblent s’essouffler et l’iPhone Air que l’on pressent comme la fusion d’un iPad mini et d’un iPhone doit donc trouver sa place entre le prix  de l’iPhone 6S et celui de l’iPad Mini Rétina…délicat !

Je pense que l’iPhone Air sera disponible en 64Go et 128Go.  L’iPad Mini Rétina Display Wifi+ Cellular est disponible en 16Go, 32Go, 64Go et 128Go.

Voilà ce que cela pourrait donner en terme de prix.

Prix en $ iPad Air
Wifi + Cellular
iPad Mini Rétina Display
Wifi + Cellular
iPhone 6 iPhone Air
16Go 629 $ 529 $ 649 $
32Go 729 $ 629 $
64Go 829 $ 729 $ 749 $ 849 $
128Go 929 $ 829 $ 849 $ 949 $

La question est donc de savoir si le consommateur est prêt à payer de 120$ plus cher un iPhone Air qu’un iPad Mini Wifi + Cellular. Et la réponse est très probablement oui pour deux raisons au moins.

La première est le budget consacré par le consommateur reste moindre que l’achat d’une tablette et d’un smartphone. On pourrait ajouter que ce type de produit s’adresse essentiellement au marché professionnel et que le prix affiché n’est pas nécessairement celui payé par l’entreprise (négociation, récupération de la TVA).

La seconde raison est que sur la plupart des marchés, les smartphones sont subventionnés   avec la prise d’un abonnement. Ce qui permet à Apple de communiquer sur un prix subventionné plutôt que sur un prix de vente hors contrat.

Enfin, si la rumeur dit vrai, cette iPhone Air pourrait sortir plus tard dans l’année, voire début d’année 2015. Ce qui laisse à Apple le temps de remanier sa gamme d’iPad en conséquence.

Et vous que pensez-vous ?

Quelle stratégie de prix pour les iPhone 6 ?

Chaque année à cette époque se pose la question de la stratégie de prix pour ses nouveaux iPhone. Cette année, Apple devrait renouveler en profondeur sa gamme avec deux iPhones dont les écrans seront plus grand 4’7″ et 5’5″.

Les prix actuels des iPhone 4S, 5C et 5S.

Prix en $ iPhone 4S (3″5) iPhone 5C (4″) iPhone 5S (4″)
8Go 450 $
16Go 549 $ 649 $
32Go 649 $ 749 $
64Go 849 $

Question de mémoire.

Avec Apple, il est difficile d’aborder une stratégie de prix sans aborder la question de la mémoire disponible. En effet, Apple a pour principe de vendre 100$ le double de la capacité mémoire. Du point de vue de la marge brute, cette méthode est très efficace.

Avec ses nouveaux smartphones 6x de 4″7 et 5″5, Apple pourrait procéder de manière légèrement différente. En effet, Apple va enfin disposer d’une gamme complète d’iPhone se distinguant par 3 tailles d’écran et 2 form factor. A défaut de connaitre leur véritable nom, je les nomme iPhone 6C (en remplacement du 5C), iPhone 6s (en remplacement du 5s et avec un écran 4″7) et la phablet iPhone Air (avec son écran 5″5).

Dans l’équation du prix, il faut également intégrer une nouvelle variable qui est l’abonnement à iCloud Photo. On ne connait pas encore le prix exact de ce service. Selon le site d’Apple, il démarrerait à 0,99$ par mois. Lors de la keynote, Tim Cook a évoqué un autre abonnement à 3,99$ par mois. Pour Apple, c’est une nouvelle source de revenu qui pourrait entrer dans l’équation du prix, notamment des modèles 16Go (« prenez un 16Go et abonnez vous à iCloud mon brave monsieur »).

iPhone 5C pour les marchés émergent.

L’iPhone 5C doit permettre d’accrocher avec un prix le plus bas possible. Ce qui se traduit pour Apple par peu de mémoire. Aussi, je crois que l’iPhone 5C sera disponible en 8Go, 16Go. Et toujours décliné en 5 coloris. Son prix pourrait être de 449$ et 549 $, consentant ainsi une baisse de 100$. Ce smartphone serait surtout voué à être vendu subventionné.

iPhone 5S en entrée de gamme.

L’iPhone 5S devient le modèle d’entrée de gamme. Il serait disponible en 16Go et 32Go. Le modèle 64Go pourrait disparaitre. Son prix serait de 549$ en 16 et 649$ en 32.

iPhone 6 en milieu de gamme.

L’iPhone 6 doit être pour Apple le modèle le plus vendu et donc le plus rémunérateur. Une récente rumeur, qu’il faut prendre avec beaucoup de précaution, prétend qu’il n’y aurait pas de modèle 32Go. Si cela m’a un peu surpris au départ, je pense que cela peut faire sens.

Apple proposerait ainsi un iPhone 6 16Go, un 64Go et un 128Go. Le modèle 16Go permettrait d’accrocher avec un prix raisonnable. Les autres modèles permettrait à Apple de maintenir sa marge brute globale sur ce modèle dont l’écran est plus grand.

Autre argument plus fallacieux mais plausible de la part d’Apple. Ces clients étant captifs, Apple pourrait forcer la main de ces clients équipé en 32Go en les obligeant à monter en gamme. Pour les plus réticents, Apple pourrait expliquer qu’il est possible de prendre un iPhone 16Go avec un abonnement iPhoto iCloud (les photos étant la cause du principal encombrement de la mémoire).

Enfin, il faut garder à l’esprit que les iPhone sont la plupart du temps vendus avec subventionné avec un abonnement, réduisant ainsi le prix affiché au départ.

Dans ces conditions, le prix de l’iPhone 6 pourrait alors être de 649$, 749$ et 849$. L’écart de prix entre le 16Go et le 64Go ne serait alors que de 100$, incitant le consommateur à franchir le pas.

Le délicat problème de l’iPhone Air

Le prix de l’iPhone Air est plus délicat à imaginer. Cependant, j’estime que l’iPhone Air pourrait être vendu à 849$ et 949$. Rien de moins !

Prix en $ iPhone 5C (4″) iPhone 5S (4″) iPhone 6 (4″7) iPhone Air (5″5)
16Go 449 $ 549 $ 649 $
32Go 549 $ 649 $
64Go 749 $ 849 $
128Go 849 $ 949 $

 

Le marketing des futurs iPhone

Alors que les rumeurs d’un (voire 2) iPhone 6 plus grand font rage, les questions de la construction de la gamme et du positionnement marketing peuvent se poser.

La minuscule qui change tout.

Jusqu’à l’iPhone 5, le changement de design était désigné (sans jeu de mot) par un changement de numéro.

Avec l’iPhone 5c est apparu un nouveau design en plastique et un « c » minuscule. L’iphone 5s, évolution de l’iPhone 5, aborde le désormais traditionnel  « s » minuscule que l’on associe naturellement à « speed » (vitesses) mais qui pourrait vouloir dire « split » (scission).

Se faisant, Apple engage un  changement de stratégie de nommage qui lui permet de marquer plus significativement l’évolution de ses modèles. La génération est portée naturellement par le numéro et le design par la lettre. La gamme pourra s’appuyer désormais sur la lettre minuscule qui accompagne le numéro.

Une nouvelle gamme autour de 3 matériaux.

Je pense qu’Apple va décliner sa gamme d’iPhone autour de 3 factor forme différent, chacun d’eux reposant sur un matériau de base différent et identitaire.

iPhone 6x iPhone 6s iPhone 6c
DESIGN Boitier Liquid Metal Boitier Alu Boitier Plastique
Ecran 5″ 4″ 4″
Déclinaison 2 coloris 3 coloris 5 coloris

Une roadmap semestrielle

Apple se doit d’accélérer le renouvellement de ses iPhones qui représentent plus de 50% de son business. La firme de Cupertino ne peut plus se contenter d’un modèle par an.

A l’instar de ses MacBook, Apple pourrait répartir ses renouvellements plus régulièrement dans le temps. Apple est une entreprise pragmatique et elle saura adapter ses lancements selon le marché. Cependant, on peut imaginer  la roadmap suivante.

  • iPhone 6x (2nd semestre 2014) avec un nouveau design « x » et un écran plus grand.
  • iPhone 6s (2nd semestre 2014). Cet iPhone remplacerait l’iPhone 5s en arborant le processeur A8 de l’iPhone 6x et en gardant le design du « s ».
  • Parallèlement, l’iPhone 5c (2nd Semestre 2014) glisserait en remplacement de l’iPhone 4S.
  • Afin de caler ses sorties haut de gamme sur les fêtes de fin d’année tout et pour ne pas concentrer tous ses lancements sur la même période, Apple remplacerait l’iPhone 5c par l’iPhone 6c au 2nd Semestre 2015. Celui-ci reprendra un processeur A8 dans un boitier plastique. Il est probable qu’Apple joue avec les couleurs.
  • iPhone 7x (2ne semestre 2015), évolution de l’iPhone 6x avec un processeur A9.
  • iPhone 7s (2nd Semestre 2015)
  • iPhone 7c (1er Semetre 2016)
  • etc.

Et les prix ?

Pour ce qui est du prix, l’iPhone 6c verrait son prix baisser par rapport à celais de l’iPhone 5c. Tout le monde se souvient que l’iPhone 5c avait été qualifié de cher pour un téléphone en plastique. Selon moi cette réaction est lié au fait qu’économiquement le design de l’iPhone 5c a été imaginé pour être en entrée de gamme. Apple étant une entreprise pragmatique, elle procède en deux étapes pour positionner son iPhone 5c en entrée de gamme.

Une grande partie du prix (et de la marge d’Apple) est basé sur une équation simple 100$ de plus à chaque doublement de la capacité mémoire. Actuellement, l’entrée de gamme (iPhone 4S) est bloqué à 8Go. Je pense que cette capacité d’entrée va doubler à 16Go car l’iPhone 6x grimpera probablement jusqu’à 128 Go (confiné dans un espace encore plus réduit, cette prouesse est désormais rendu possible par la gravure de la mémoire flash en 3D).

 PRIX iPhone 6x iPhone 6s iPhone 6c
16GO 599$ 449$
32GO 749$ 699$
64GO 849$ 799 $
128GO 949$

Alors ces hypothèses sont-elles crédibles selon vous ?

Apple a eu raison de monter ses prix.

La semaine dernière, j’ai poussé un coup de gueule sur la stratégie d’Apple qui a augmenté les prix de ses iPhones.
Aujourd’hui, les faits montrent qu’Apple a eu raison de monter ses prix. Avec 9 millions d’iPhone vendus, le we de démarrage de vente des iPhone 5c et 5s ont été un franc succès.

Même si Apple ne communique pas sur le détail, il semblerait que c’est l’iPhone 5s qui a rencontré un franc succès et en particulier dans son coloris doré.

Rendez-vous dans quelques mois pour voir si ces bons chiffes se confirment.

Keynote 2013 : le résumé.

Petit résumé de la keynote de ce soir :

ios7

  • AirDrop, la nouvelle fonction de partage.
  • Application Musique avec iTunes Radio. Meilleur moyen d’écouter de la musique.
  • Nouveaux sons pour les appels et anciennes sonneries revues.
  • Plus de 200 nouveautés dans iOS 7.

iPhone 5C

Même technologie que l’iPhone 5.

  • iPhone en polycarbonate, renforcé avec du métal qui sert aussi d’amplificateur pour l’antenne.
  • Écran 4 pouces.
  • Processeur A6.
  • Caméra 8 mégapixels, comme dans l’iPhone 5.
  • Batterie légèrement plus grande que l’iPhone 5 = (meilleure autonomie ?)
  • Caméra Facetime HD qui est de meilleure qualité encore.
  • Plus de réseaux 4G compatible dans le monde

5 coloris : Jaune, Rose, Vert, Blanc et Bleu.

Prix attractif : 599€ – 16 Go. 699 € – 32 Go .

iPhone 5S

  • 3 coloris : Ardoise, Argent et Doré.
  • Processeur A7 SoC  64 bits (!). L’iPhone sera le premier smartphone 64bits. Deux fois plus rapides que le A6.
  • Puce M7 qui gère uniquement les mouvements et travaille de concert avec le processeur A7
  • Autonomie annoncée : 10H en 3G/4G (voix) et 250 heures en veille.
  • Appareil photo : cinq éléments, ouverture f/2.2, capteur 15 % plus grand. Autofocus est au niveau des reflex avec 15 zones différentes.
  • Mode rafale : 10 photos par seconde.
  • Mode vidéo à 120fps en 720p (vidéo en slowmotion). Vidéo en 1080p à 30 fps (comme l’iPhone 5).
  • Touch ID : un capteur d’empreinte ! Définition de 500 ppi pour une meilleure sécurité. Le capteur gère aussi plusieurs empreintes (pouce, index,…)

Prix : 699€ – 16Go, 799€ – 32Go et 899€ – 64Go.

L’iPhone 4S reste au catalogue. Il sera proposé gratuitement en version 8Go avec un contrat. (en gros, je me suis planté sur cet article là :-)

Keynote Rentrée 2013 : mon pronostic pour l’annonce des nouveautés

A un peu de plus de vingt quatre heures de la keynote, vous pensez surement que je ne prends pas beaucoup de risque à pronostiquer les nouveautés et pourtant, je me lance en essayant d’anticiper la stratégie marketing qui se cache derrière les futurs produits.

iOS 7

Après une traditionnelle actualité des chiffres, Tim Cook devrait céder la parole à Craig Federighi pour la présentation des nouveautés iOS7. Outre ce qu’Apple a bien voulu nous montrer, iOS 7 pourrait réserver quelques surprises pour l’Apple TV (on parle d’une fonctionnalité de partage).

iPhone 5S et 5C

Puis Phil Schiller prendra le relais pour mettre en avant les principales innovations du nouvel iPhone 5s  et lancer le nouvel iPhone 5C.

Pour l’iPhone 5S l’accent pourra être mis sur

  • une meilleure qualité de photo (grâce à un double flash et un meilleur capteur)
  • une autonomie grandement améliorée (grâce à une batterie plus grande, un processeur moins gourmand et un iOS7 allégé)
  • un lecteur empreinte digital.

Ce dernier sera la fonctionnalité phare de ce nouvel iPhone 5S. Grâce à ce lecteur d’empreinte, Apple léve le principal frein au paiement depuis un mobile et fait de l’iPhone un token efficace pour l’accès sécurisé.

Pour l’iPhone 5C, à défaut d’innover par la conception, c’est la couleur (et le prix) qui seront mis en avant.

Fin de vie pour l’iPhone 4 et 4S

Je prédis la fin des iPhone 4 et 4S. Contrairement à ses habitudes, Apple ne fera pas glisser sa gamme mais supprimera de la vente ses anciens terminaux.

Plusieurs raisons pourraient expliquer ce choix

  • Erosion des marges (le plastique c’est fantastique)
  • Absence de différenciation majeure avec le haut de gamme.

Cependant, Apple pourrait faire le choix d’une autre stratégie de prix.

Quelle stratégie de prix pour les iPhone 5S et 5C ?

A un peu de plus de vingt quatre heures de la keynote, le lancement de l’iPhone 5S et 5C ne font plus aucun doute. La surprise reste celle du prix qu’Apple va pratiquer pour ces terminaux et du maintien ou non de ses anciens terminaux. Deux stratégies se dessinent pour Apple.

Arrêt de l’iPhone 5 et maintien du 4S

Prix en $ iPhone 4S (3″5) iPhone 5C (4″) iPhone 5S (4″)
8Go 450 $
16Go 449 $ 649 $
32Go 549 $ 749 $
64Go 849 $

En maintenant un iPhone 4S, Apple serait confronté à plusieurs problèmes

  • maintenir un téléphone 3″5 là où les standards Android tournent plutôt sur du 4″.
  • avoir deux iPhone au même prix dont l’un présente des capacités largement supérieures (écran plus grand et plus de stockage).

Je ne crois donc pas à cette stratégie.

Arrêt de l’iPhone 4S et maintien de l’iPhone 5.

Prix en $ iPhone 5C (4″) iPhone 5 (4″) iPhone 5S (4″)
8Go 399 $
16Go 499 $ 549 $ 649 $
32Go 749 $
64Go 849 $

Cette stratégie présente l’avantage de positionner un prix attractif de 399$ en entrée de gamme (je n’ai pas dit bas de gamme, on est chez Apple et iOS reste iOS :-).
Le maintien de l’iPhone 5 serait un risque pour Apple si les nouveautés de l’iPhone 5S ne marquent pas suffisament la différence.

Suppression des iPhones 4, 4S et 5.

En reprenant sa gamme de zéro avec uniquement un iPhone 5, Apple pourrait adopter deux stratégies de prix.

Un stratégie classique en maintenant ses prix actuels ou un stratégie agressive en baissant ses prix sur l’ensemble de sa gamme (prix agressif en gras).

Cette stratégie de prix « agressif » aurait le double avantage pour Apple

  • de maintenir un écart de prix cohérent entre son téléphone d’entrée de gamme et le haut de gamme.
  • de repositionner ses iPhone sur l’écran 4″ et de préparer l’arrivée d’un iPhone 5x 4″6 dès le premier semestre 2014.
Prix en $ (classique / agressif) iPhone 5C (4″) iPhone 5S (4″) iPhone 5x (4,6″)

(hypothèse)

8Go 399 $
16Go 499 $ 649 $ / 599 $ 699 $
32Go 749 $ / 699 $ 799 $
64Go 849 $ / 799 $ 899 $

 

Et vous qu’en pensez-vous ?

Test et Avis sur le LarkLife Pro : décevant !

Deux grandes tendances des années à venir sont le « Quantified Self » et les objets connectés. Dans cette mouvance, j’ai testé un LarkLife pendant 1 mois.

Déballage du LarkLife

La boite et le produit font plutôt bonne impression. La boite contient

  • bracelet de jour
  • bracelet de nuit + batterie nuit
  • capteur connectable en bluetooth
  • cable USB de chargement + chargeur.
Contenu Boite Larklife
Le contenu de la boite LarkLife

 

Le cordon de chargement n’est pas standard et il est donc indispensable de ne pas le perdre ou l’abimer. Il se connecte au bracelet (jour ou nuit).

J’ai rencontré une mauvaise surprise car le bracelet de jour refusé de se charger. Merci à Rhawnie du service Support (bien que situé en Californie) qui a été formidable et qui m’a renvoyé en quelques semaines un nouveau bracelet et un nouveau capteur (après que j’ai pu retourner le mien).

Chargement du LarkLife

Le LarkLife s’utilise de jour comme de nuit. Chacun des bracelets contient une batterie qui permet de charger l’un le jour et l’autre la nuit. Une led indique si le bracelet est en cours de charge. Petit inconvénient, la led est assez puissante et personnellement cela m’a gêné la nuit car j’ai placé le cordon près de la table de nuit. (car c’est en me couchant que je change mon bracelet jour et nuit).

Ce système de chargement interchangeable est indispensable car le larklife est très gourmand en énergie. En effet, ce dernier se synchronise en bluethooth à votre smartphone et j’ai trouvé que le processus n’était pas optimisé pour économiser de l’énergie. C’est le premier aspect négatif : le smartphone (pour le test un iPhone 5) et la bracelet se décharge très vite. L’indicateur de charge est mal fichu et il est difficile d’anticiper l’autonomie. Il m’est arrivé plusieurs fois de ne pas être réveillé car le Larklife n’avait plus de batterie pour vibrer !

Problème de connectivité du Larklife

Dans l’absolu, l’idée de ne pas connecté son bracelet pour synchroniser ses données est assez séduisante. Dans la réalité, j’ai été confronté à multiples reprises à des problèmes de connexion. Lorsque cela arrive, l’application préconise de (voire oblige à) réinitialiser le bracelet et la connection bluetooth ou rédémarrer le smartphone. Je ne sais pas si ce probléme est matériel ou logiciel mais en tout cas, il me fait dire que le choix du bluetooth est finalement assez peu judicieux.

Application LarkLife

Pour finir par une note positive tout de même, j’ai trouvé l’application Larklife (gratuite sur l’AppStore) vraiment bien conçu et facile à utiliser. Il est facile d’ajouter manuellement une donnée comme la prise d’un repas ou son humeur. Chaque donnée prend la forme d’un badge illustré.

L’application poussent des alertes lorsque l’on atteint 5000 pas, 10 000 pas, 15 000 pas, etc.

Conclusion

Larklife m’a déçu. Si l’application est plutôt bien conçue, le bracelet est imposant, pas agréable à porter et la synchronisation bluetooth aléatoire. Je ne conseille pas l’achat de ce produit.

iPhone 5 : l’effet « wow » n’est pas sur le papier !

L’iPhone 5 est sans doute un excellent téléphone et probablement le meilleur qu’Apple ait jamais construit. Pourtant, aucune de ses caractéristiques ne génére un effet « wow »… En tout cas sur le papier.

L’écran 4 »- seule évolution visible – est un standard marché, pour ne pas dire un minimum requis. Tout le reste est meilleur mais pas innovant : meilleurs capteurs vidéos et photos, léger mieux dans l’autonomie, plus rapide, etc.

La NFC est totalement absente et PassBook n’a pas (encore ?) révélé ses secrets sur  le paiement.

Pire, ce nouvel iPhone nous contraint à changer nos connecteurs, certes pour la sacro-sainte finesse, mais quand même !

Alors qu’apporte-t-il de plus ? C’est probablement le design – ce qui reste une affaire de goût – qui donne à l’iPhone 5 sa supériorité.  L’iPhone 5 bénéficie de procédés de fabrication tout à fait exceptionnels pour un produit de grande consommation (car si Apple pratique les prix du luxe, son modèle de vente est bien celui de la grande distribution).

La piéce métallique qui cercle l’iPhone est biseautée puis rendue brillante grâce à des projections de poudre de diamant.

  

Les inserts en haut et en bas de l’iPhone sont sélectionnés parmi 725 gabarits disponibles pour être ajustés au micron près. Pas sûr que le Galaxy S3 s’encombre de ce genre de processus de fabrication…

Donc, si l’iPhone 5 ne présente rien de transcendant sur le papier, c’est sans doute au moment de sa prise en main que l’effet « Wow » se fera sentir !