Boutique SFR : le RED c’est facturé que ça fonctionne ou pas moi j’y peux rien

Début juin, j’ai souscrit à l’offre guerrière RED de SFR un forfait à 3€99 pour 2Go. La bonne affaire, idéale pour ma tablette. J’avais demandé à activer mon offre au 1er juillet. Le 26 juin, je reçois un email m’informant que ma carte Sim a été expédiée avec un lien pour suivre ma commande et confirmant l’activation de ma carte Sim au 1er Juillet.

N’ayant toujours pas reçu de carte SIM le 3 juillet, je prends contact avec @sfr_assistance. Je propose de passer en boutique pour récupérer une carte Sim, la personne me dit que cela sera facturé 10€ puis remboursé. Sinon Sfr me l’envoie gratuitement. N’étant pas dans l’urgence (il s’agit d’un abonnement pour ma tablette), je leur demande de me la renvoyer. Au passage, je les tacle un peu sur le service client. Dans sa réponse SFR me rappelle que je suis un client RED et donc que je compte beaucoup moins que ses clients Silver, Platine ou Gold.

Voilà les captures des échanges de Tweet avec @sfr_assistance :

SFR-assistance-1

sfr-assistance-3

SFR-assistance-2

Ce 7 juillet, la journée commence bien car j’ai reçu plein de bonnes nouvelles et ma carte SIM. Je vais sur le site pour l’activer et je constate que ma carte est déjà activé. Qu’à cela tienne, je l’installe dans ma tablette et là mauvaise surprise : réseau indisponible. La page d’activation me dit qu’en cas de soucis, je dois éteindre ma tablette, la laisser éteinte 30 men et la rallumer. Je m’exécute. 30mn plus tard, le réseau est toujours indisponible. Naïvement, je décide de me rendre en boutique Sfr en me disant que l’on va m’aider à résoudre le problème.
J’arrive en boutique. Il y a un peu de monde, j’attends une bonne vingtaine de minutes. Une dame prend en charge ma demande. Elle me dit qu’elle ne peut pas activer ma carte et qu’elle doit m’en procurer une autre. Deuxième mauvaise surprise, la procédure est facturée 9€ en boutique puis 10€ sur ma facture.
J’exprime ma surprise d’être facturé car la carte n’a jamais marché. Et là j’ai une personne qui s’obstine à me dire que c’est la procédure. Elle ne se mets pas à ma place. Elle ne cherche pas à comprendre mon problème. Elle ne personnalise pas sa réponse. Elle n’est pas dans la recherche de solution. Elle applique une procédure.
Voilà ce que cela donne:

Moi: je ré-explique mon histoire
SFR : j'ai compris monsieur vote histoire. Vous pouvez la répéter une énième fois monsieur
Moi : j'ai reçu une carte Sim... La carte sim ne marche pas
SFR : ouais
Moi : ce que je vous demande c'est de mettre en place une carte sim qui fonctionne
SFR : elle sera facturée
Moi : ce que je comprends pas c'est pourquoi vous me la facturé puisque la première n'a pas marché
SFR : parce que c'est du RED et le RED c'est facturé.
Moi : mais la première n'a pas marché Madame
Vendeuse Sfr : le RED c'est facturé Monsieur que ça fonctionne ou pas moi j'y peux rien, le RED c'est facturé Monsieur, je respecte les procédures. Tout simplement.
Moi : Et le client vous le respectez ou pas ? Parce que...
SFR : Le client je le respecte Monsieur. Ce que je vous dis c'est que moi je respecte également mes procédures.
Moi: mais vous allez me facturer. Vous allez me facturer combien alors ?
SFR : c'est 9€ en boutique plus 10€ sur facture.
Moi : ça veut dire quoi ça, 19€ au total ?
SFR : vous allez payer 9€ en boutique et vous allez repayer 10€ sur facture.Après peut être que vous pouvez voir avec les personnes que vous avez en contact sur le chat pour être remboursé, je ne sais pas, mais en boutique c'est ça
Moi : donc là vous me dite que pour un forfait que vous m'avez vendu sur internet à 3€99, je vous l'accorde c'est pas cher, pour le mettre en place, je vais devoir payer 19€. 9€ plus 10, c'est ça ?
SFR : moi par rapport à votre souci, c'est la procédure.
Moi: d'accord. Donc vous me confirmez que votre procédure c'est de me faire payer 19€
SFR : c'est ça.
Moi : écoutez, je vous remercie. On va en rester là.

J’ai cherché ensuite à savoir comment résilier. On m’a expliqué que je devais me connecter à mon espace Sfr (pas RED non Sfr !). Évidement, je ne peux pas me connecter à l’espace Sfr puisque je n’ai pas de réseau et je ne peux pas recevoir mon mot de passe.

J’ai renvoyé un tweet @sfr_assistance

En conclusion, je retiens qu’un client SFR RED est avant tout considéré comme un élément d’une procédure. Qu’il est moins important qu’un autre client Silver et donc à fortiori qu’un autre client GOLD ou Platine et qu’à ce titre, si sa ligne n’est pas activée, cela n’a pas d’importance.

Free Mobile en 4G : Accord surprise avec SFR ?

Suite à l’annonce de Free  d’ajouter la 4G sans surcout à son forfait et de mettre un Fair Use à 20Go, un grand nombre de critiques s’éleve sur la réalité du réseau de Free. J’ai moi-même réagi à chaud sur ce point :

Mais comme j’affectionne Free :-) , je ne peux me résoudre à l’idée que Free Mobile en reste là. Du coup, je pense que Free et SFR vont annoncer un accord de mutualisation ou d’itinérance sur leurs réseaux 4G.

Tout d’abord, Orange et Bouygues Telecom ont réagi par média interposé à l’annonce de Free. SFR est le seul acteur à garder le silence. On notera simplement qu’il a réajusté sur offre sur Vente-Privée où il teste vend un forfait 3G à 12€ pendant 12 mois.

2 bonnes raisons pour un accord Free-SFR

  • La 4G est disponible chez Free via une option à activer. Cette contrainte pourrait être lié la contrainte technique de basculer l’itinérance entre le réseau Orange 3G ou le réseau SFR 3G/4G.
  • Last but not least, la couverture de Free et SFR sont très complémentaires. En effet, SFR s’est concentré sur les hypercentres des grandes villes tandis que Free couvrent pour partie les périphéries de ces mêmes grandes villes. Du coup, un accord d’itinérance croisé, voire mutualisé ferait sens.
Free SFR Lille
Free SFR Lille
Free SFR Lyon
Free SFR Lyon
Free SFR Paris
Free SFR Paris

Communication en deux temps

Pour Free, ce serait un coup de communication géniale en deux temps.
Premier temps, l’annonce de la 4G incluse dans le forfait sans surcout. Free laisse la terre entière et les acteurs historiques en particulier décrier la qualité de son réseau 4G.
Deuxième temps, l’annnonce de l’accord d’itinérance avec SFR et de fait une couverture nationale à la hauteur de celle d’Orange.

SFR -dont on se souvient qu’il avait mal vécu l’accord d’itinérance entre Free et Orange- tiendrait là sa revanche.

Keynote 2013 : le résumé.

Petit résumé de la keynote de ce soir :

ios7

  • AirDrop, la nouvelle fonction de partage.
  • Application Musique avec iTunes Radio. Meilleur moyen d’écouter de la musique.
  • Nouveaux sons pour les appels et anciennes sonneries revues.
  • Plus de 200 nouveautés dans iOS 7.

iPhone 5C

Même technologie que l’iPhone 5.

  • iPhone en polycarbonate, renforcé avec du métal qui sert aussi d’amplificateur pour l’antenne.
  • Écran 4 pouces.
  • Processeur A6.
  • Caméra 8 mégapixels, comme dans l’iPhone 5.
  • Batterie légèrement plus grande que l’iPhone 5 = (meilleure autonomie ?)
  • Caméra Facetime HD qui est de meilleure qualité encore.
  • Plus de réseaux 4G compatible dans le monde

5 coloris : Jaune, Rose, Vert, Blanc et Bleu.

Prix attractif : 599€ – 16 Go. 699 € – 32 Go .

iPhone 5S

  • 3 coloris : Ardoise, Argent et Doré.
  • Processeur A7 SoC  64 bits (!). L’iPhone sera le premier smartphone 64bits. Deux fois plus rapides que le A6.
  • Puce M7 qui gère uniquement les mouvements et travaille de concert avec le processeur A7
  • Autonomie annoncée : 10H en 3G/4G (voix) et 250 heures en veille.
  • Appareil photo : cinq éléments, ouverture f/2.2, capteur 15 % plus grand. Autofocus est au niveau des reflex avec 15 zones différentes.
  • Mode rafale : 10 photos par seconde.
  • Mode vidéo à 120fps en 720p (vidéo en slowmotion). Vidéo en 1080p à 30 fps (comme l’iPhone 5).
  • Touch ID : un capteur d’empreinte ! Définition de 500 ppi pour une meilleure sécurité. Le capteur gère aussi plusieurs empreintes (pouce, index,…)

Prix : 699€ – 16Go, 799€ – 32Go et 899€ – 64Go.

L’iPhone 4S reste au catalogue. Il sera proposé gratuitement en version 8Go avec un contrat. (en gros, je me suis planté sur cet article là :-)

Nouvelle révolution tarifaire chez Free Mobile.

C’est par le billet d’un simple communiqué de presse que Free vient de lancer une nouvelle bombe. En effet Free Mobile s’attaque aux derniers bastions de l’ultra-rentabilité des opérateurs mobiles : l’international !

Communications et Internet depuis l’étranger inclus dans le forfait.

Limité au Portugal pour l’instant, Free a raison d’annoncer que désormais, plus rien ne sera comme avant ! En effet, les abonnés mobiles au Forfait Free ayant au moins 60 jours d’ancienneté peuvent utiliser leur forfait au Portugal 35 jours par an sans surcoût. Tout est inclus : les appels, les SMS & MMS illimités depuis le Portugal, vers le Portugal et la France métropolitaine et l’Internet mobile jusqu’à 3 Go. Il en va de même pour les communications
entrantes (appels, SMS & MMS) qui sont incluses dans le forfait.

Modèle gagnant gagnant : Usage et Rentabilité.

Au delà de cette offre limitée au Portugal pour son lancement, il est intéressant de se pencher sur son modèles économique qui a de quoi faire trembler une fois de plus les opérateurs historiques. L’offre Free Mobile est clairement construite sur un modèle gagnant-gagnant alliant usage et rentabilité.

L’usage d’abord car dans un pays où la majeure partie des français passent moins de 35 jours par an à l’étranger, l’offre de Free Mobile répond parfaitement au besoin.

La rentabilité ensuite où en conditionnant son offre à 60 jours d’ancienneté, Free s’épargne des « profiteurs » qui basculerait chez Free uniquement durant la période de leur séjour à l’étranger.

 

Free Mobile tape encore une fois trés fort, même si en limitant son offre au seul Portugal pour l’instant, ce nouvel avantage reste limité. Mais pour combien de temps ?

Free Center de Lille : ouverture 2nd Semestre 2013

Le futur Free Center de Lille ouvrira ses portes au second semestre 2013, dans la rue des manneliers à deux pas de la Grand Place. Une réunion de chantier a eu lieu la semaine dernière et voici quelques photos (Merci à Rémy, en charge du projet chez Free).

Le Free Center sera sur deux niveaux. Pour le moment, les travaux en sont encore au stade préparatoire.

Escalier encore au couleur de l'ancienne boutique "Orange"
Escalier encore au couleur de l’ancienne boutique « Orange »
Avant de l'étage - Free Center Lille
Avant de l’étage – Free Center Lille
Arrière de l'étage - Free Center Lille
Arrière de l’étage – Free Center Lille
RdC - Free Center Lille
RdC – Free Center Lille

Red, Sosh, B-and-You font-ils du bien à Free Mobile en s’alignant ?

Régulièrement les 3 opérateurs historiques, à travers leur marque low-cost (Sosh,Red ou B-and-You) tentent de s’aligner sur l’offre Free Mobile. Je pense que ces alignements tarifaires sont in fine bénéfiques pour Free.

Pourquoi retourner chez un opérateur historique.

Qui sont ces clients qui sont prêts à retourner sur le réseau d’un opérateur historique ? De toutes évidences, il s’agit de clients déçus par la qualité de réseau de Free. Et les plus déçus sont aussi les plus gros consommateurs de data ou d’appels. Mécaniquement, ce phénomène produit un premier effet bénéfique pour Free car cela libère le réseau Free des gros consommateurs de data

Cas du forfait RED SFR.

Prenons le cas de  qui propose son forfait à 19€90 incluant la H+. Ce forfait s’aligne et va même un peu au delà de l’offre Free sur la data puisqu’il propose des débits jusqu’à 42Mb/s. En revanche, l’option Messagerie Vocale Visuel est facturée 2€ par mois et le nombre de pays inclus est 40 (vs 50 pour Free Mobile). Si l’on ajoute que le réseau SFR est sensiblement meilleur que le réseau Free (encore en construction), on peut prétendre que l’offre SFR Red tient la route et qu’elle risque de détourner des clients de Free Mobile.

De mon point vue, le  RED à 19€90 par mois (voire 21€90 avec l’option messagerie vocale visuelle) attire les clients les moins rentables pour Free, c’est à dire ceux qui payent 19€90 par mois chez Free et qui souhaitent un réseau de meilleur qualité.

En revanche, les clients Free à 15€99 n’iront pas chez SFR. L’écart de prix est trop important. Or, il est fort probable que Free gagne plus d’argent avec ses abonnées Freebox Révolution qui paient 15€99 par mois qu’avec les non abonnées Freebox.

15€99 plus rentable que 19€99.

Mais comment peut-on gagner plus d’argent en touchant moins ? Cela tient en deux points.

Le premier point est qu’au prétexte de sa nouvelle FreeBox et des appels vers les mobiles inclus, Free a augmenté de 5€99 ses forfaits Freebox. En faisant cela, Free a anticipé la baisse de 4€ pour le Forfait Free Mobile (de 19€99 à 15€99 pour les abonnés freebox). Or, si les appels vers le mobile sont inclus depuis le fixe ET le mobile, les appels que l’utilisateur passe se font depuis le fixe OU le mobile. Autrement dit, le volume d’appels n’augmentent pas, il est juste transféré d’un support fixe à un support mobile. C’est sans doute la raison pour laquelle l’offre est réservée à un seul forfait par foyer.

Le second point concerne la data. Là encore le principe est le même. Si l’abonné Free ADSL et Mobile surfe depuis chez lui, il est connecté au réseau Free en wifi (soit via une connexion manuelle, soit via le réseau Free Wifi avec le protocole EAP-SIM). Il ne consomme pour autant pas deux fois plus de data. Il passe juste par des réseaux différents. Donc un abonnée Free Mobile ayant une Freebox ne coûtent quasiment rien à Free dès lors qu’il est connecté chez lui.

Modèles économiques différents

Free n’est pas une marque low-cost mais un cost-killer. C’est très différent.

Dans le cas d’une marque low-cost, l’opérateur crée une marque low-cost sans rogner sur ses coûts. Les marques low-cost des opérateurs acquièrent des clients peu rentables en rognant sur leur marge sans remettre en question leur modèle économique en profondeur, notamment les frais fixes inhérents à la conception même de leur réseau (et pour cause, ils vendent le même réseau avec leur marque « haut de gamme »).

Dans le cas du cost killer, ce n’est pas la marque qui est low-cost mais le coût d’exploitation. Free a ainsi mis en place un modèle économique rentable construit sur une offre quadriple-play sans engagement et sur un coeur de réseau unique, commun au fixe et au mobile. Par ailleurs, Free bénéficie des dernières innovations en matière d’équipement, notamment la miniaturisation des antennes qui facilitent grandement leurs installations, réduisant ainsi le coût.

Alors à la question de Red, Sosh, B-and-You font-ils du bien à Free Mobile en proposant des offres tarifaires à prix équivalent, ma réponse est oui. Car ces offres low-cost incitent les clients les moins rentables à quitter Free pour laisser place aux clients les plus rentables. Et vous qu’en pensez-vous ?

Que prépare Free Mobile pour son premier anniversaire ?

Le 10 Janvier 2013, Free Mobile aura tout juste 1 an. J’ai du mal à croire que l’opérateur ne profite pas de cet anniversaire pour faire une annonce phare. Voici quelques pistes

Ouverture 4G et H+ pour tous. Probabilité 85%

A compter du 1er Janvier, Free va pouvoir utiliser ses fréquences dans la bande des 900 MHz et par la même occasion activer son réseau 4G. Les antennes installées par Free sont de dernière génération et d’ores et déjà compatible avec la 4G.

Un phénomène récent laisse penser que l’accord d’itinérance avec Orange pourrait s’étendre à la 4G. En effet, depuis quelques jours, les débits semblent augmenter sur les clients Free connectés au réseau Orange.De mon côté, j’ai effectué un test ce matin avec mon iPhone 5 sur une antenne Orange à Villeneuve d’Ascq. J’ai obtenu un débit descendant de  18Mbps et un débit montant de 1.2 Mbps. Sur une antenne Free à Lille, j’ai obtenu un débit descendant de  6.8 Mbs et un débit montant de 0.8 Mbps.

Lancement d’un forfait prépayé. Probabilité 60%

Petit à petit, Free Mobile se dote d’un réseau de boutiques présentes dans les plus grandes villes. Avec ce réseau, Free Mobile pourrait proposer un offre prépayé avec une carte SIM à activer en magasin.

Les forfaits seraient les mêmes que pour l’offre existante. Un forfait prépayé à 2 euros et un forfait prépayé à 19€99. La cible de ses offres prépayées seraient  les adolescents, les touristes étrangers, les maris volages, les SDF,  les dealers, etc.

Lancement d’un forfait Data 3Go à 10€. Probabilité 50%

Avec l’équipement grandissant des Français en tablette, Free Mobile pourrait proposer un forfait 100% Data 3Go à 10€ par mois. Il y a surement une place à prendre pour un forfait uniquement Data. Joe Mobile permet de configurer un forfait data 1Go pour 10E par mois.

Pour Free, cela serait une source de revenu supplémentaire et une nouvelle porte d’entrée vers son offre ADSL en pratiquant par exemple un tarif à 8€ pour les abonnées FreeBox

Lancement d’une SIM Data lié au Forfait Free. Probabilité 40%

Une autre possibilité serait d’offrir une seconde carte SIM uniquement Data et liée au Forfait Free à 15€99. Concrètement, les datas utilisées par l’une ou l’autre Sim serait déduite du même forfait 3Go.

Dans ce cas, Free jouerait la carte des vases communiquant en se disant que les utilisateurs vont moins utiliser le mode modem s’ils disposent d’une carte SIM supplémentaire pour leur tablette.

Baisse de tarification. Probabilité 30%

Free pourrait faire à nouveau évoluer son offre tarifaire en pratiquant par exemple le prix de 15€99 pour tous au lieu de le réserver uniquement aux abonnés Freebox.  J’avoue que je ne crois pas trop à cette hypothèse car Free a adapté son modèle économique en prenant en compte l’abonnement à la FreeBox pour trouver la rentabilité. Free a donc tout intérêt à inciter ses abonnés mobile à migrer vers une Freebox si ce n’est pas déjà le cas.

A ce titre, il pourrait par exemple ne plus limiter le tarif à 15€99 à un seul forfait par abonnement Freebox.

Et vous dites moi ce que vous pensez que Free Mobile réserve à ses abonnés dans les commentaires.

 

Joe Mobile : 1Go de Data à 10€, idéal pour iPad

Grâce à au nouveau forfait personnalisable Joe Mobile, je profite d’un forfait comprenant 1Go de data pour 10€ par mois.

J’ai souscrit un forfait personnalisable à 5€ par mois comprenant les SMS/MMS illimité auquel j’ai ajouté 1Go de Data pour 5€ par mois. Au final, cela me fait un parfait forfait pour mon iPad comprennant 1Go de Data.

Et si j’ai besoin de plus, je peux le recharger de 250Go pour 3€ ou 1Go pour 5€.

Joe Mobile s’appuie sur l’excellent réseau SFR qui offre des débits très confortable et suffisant pour utiliser l’iPad en mobilité.

Intéressé ? Souscrivez à Joe Mobile.

 

B-And-You : Quelles répliques pour Free Mobile ?

A peine 10 mois après son lancement, le modèle Free Mobile est attaqué par les filiales Low Cost de ses concurrents. En effet,Red, Sosh et B-and-You ont ajusté leurs tarifs, même parfois au delà de celle de Free Mobile et surtout ont enrichi leurs offres avec de la H+. Dans ce contexte, quel sera la réplique de Free Mobile ?

Meilleure couverture et 4G.

Actuellement, Free Mobile doit ronger son frein. En effet, l’autorisation qu’il a obtenu pour déployer 5 MHz dans la bande des 900 MHz ne sera effective qu’au 1er Janvier 2013. A cette date, Free Mobile pourrait à la fois améliorer sa couverture et en même temps déployer son réseau 4G.

En effet, l’ensemble des antennes Free Mobile sont de dernières générations. Plus petites, plus facile à installer, elles sont également et surtout compatibles 4G. Cela permettra à Free d’exploiter sa licence 4G d’une largeur de 20 MHz duplex dans la bande des 2,6 GHz.

Femtocell

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Fem to Cell se fait attendre chez Free Mobile. Pour rappel, cette technologie permet d’étendre le réseau mobile chez soi depuis sa box adsl. Cependant, Free Mobile a déployé une technologie SIM-EAP qui permet de connecter automatiquement son mobile à son réseau Free-Wifi.

Free Mobile, pourrait être le 1er opérateur à offrir du Fem To Cell compatible 3G et 4G.

Forfait 100% Data ou double SIM

Avec un réseau dopé à la 4G, Free pourrait proposer un forfait 100% data. Personnellement, je l’attends avec un forfait à 10€ par mois. A moins que Free ne fasse plus fort en proposant une seconde carte Sim pour les tablettes, sans coût supplémentaire et qui puisserait sur les 3Go de data compris dans le forfait Free.

Prépayé 100% Data.

Ce n’est pas un secret, Xavier Niel souhaite proposer une offre prépayée simple et à bas couts. Et moi qui voyage beaucoup, je m’étonne toujours de la simplicité avec laquelle on peut récupérer une carte SIM Data à l’étranger que ce soit aux états-unis ou en Asie. En France, les offres data prépayé sont excessivement rare et complexe car il faut nécessairement acheter de la voix avec.

Je pense qu’avec le déploiement des tablettes, il y a un marché à prendre. L’offre Joe Mobile va dans le bon sens dans la mesure avec une souscription simple, un pilotage ultra facile grâce à la webApp Joe Mobile et son bouton on/off. En revanche, le prix n’est pas (encore?) compétitif et le réseau ne propose pas de H+.

 

Avis : Free Mobile, pour combien de temps encore ?

Après un démarrage un peu chaotic et quelques mois de satisfaction,voici un petit point d’étape. J’avoue qu’aujourd’hui la question de quitter Free Mobile se pose réellement parce qu’à mon sens la qualité du réseau via Free Mobile s’est dégradé depuis la mi-Aout et d’autre part parce que Free Mobile se fait finalement rattraper par la concurrence.

La qualité du réseau Free Mobile.

Entendons nous bien, le réseau Free Mobile fonctionne trés bien. Dès que je suis connecté à une antenne Free, je n’ai aucun problème de débit et de réception. A l’exception, notable et très pénible, de l’accès à Youtube et l’AppStore.

Le vrai problème est lié à la capacité d’accueil et à la couverture. Il est clair que les interconnections avec Orange (si c’est comme cela qu’il faut les appeler) se font difficilement. Perte soudaine de réseau, affichage 3G fictive et une couverture Orange de très mauvaise qualité sur mon lieu de travail, rien ne m’épargne :-). Ah si, pour ma part, je ne rencontre pas de problème avec la distribution tardive des SMS, vu que j’utilise quasi-exclusivement iMessage. (Je peux remercier mes amis d’avoir fait consensus autour de l’iPhone :-)

Free Mobile va devoir rapidement agir car si, tout geek que je suis, si j’acceptais en 2003 d’avoir des carrés mal décompressés et des frozens sur ma TV, en 2012, j’ai beaucoup plus de difficultés à accepter l’idée de ne pas pouvoir me connecter à internet depuis mon iPhone 5 (que j’ai payé trés cher).

La concurrence est là.

Pendant les premiers mois, Free a été le seul à proposer une offre aussi peu chère. Et encore aujourd’hui, à 15€99 pour l’abonné free que je suis, Free reste le moins cher. Mais est-ce suffisant ?

Free est attaqué. Tandis que SFR se contente de s’aligner sur les prix avec ses offres RED, Sosh et B&You attaque avec la H+. Quand on a un iPhone 5, c’est difficile de résister…

Pourtant, c’est ce que j’ai décidé de faire.

Acte militant.

Je suis abonné Free depuis la première heure. Sans la bombe lancée par Free Mobile en Janvier 2012, nous trouverions sans doute normal de payer 50€ un abonnement pendant 24 mois pour acheter un iPhone à 199€.

Si je ne peux plus recommander en l’état l’offre Free à mes proches, j’ai décidé de rester moi-même abonné. En tout cas, au moins jusqu’à la date anniversaire. Pourquoi ? Parce que je veux laisser à Free Mobile la possibilité de répliquer. Et je crois que ce sera à la date anniversaire.