wwdc 2015 : la keynote

Et voici la keynote des développeurs. Trois sujets: OS X, iOS et Watch OS

OS X : Expérience utilisateur et Perfomance

55% d’utilisateurs OS X Yosemite.

  • Nouveaux gestes dans Safari pour les favoris
  • Spotlight en langage naturel
  • Nouvel Mission Control
  • Onglet disponible dans Mail
  • Apps sont 1,4x plus rapides à lancer
  • Le moteur graphique issu d’iOS, Metal, arrive sur OS X pour de meilleurs jeux

Beta disponible pour les développeurs Aujourd’hui et pour le grand public en Juillet

iOS 9

83% d’utilisateurs iOS 8. iOS 8 est la fondation d’iOS 9 qui apporte Intelligence, Apps et

  • Siri
    • Siri s’améliore encore dans la compréhension du langage naturel. Siri et Spotlight sont capables de chercher dans toutes les données (e-mails, calendrier, contacts etc.) grâce à une meilleur intégration.
    • ProActive Assistant
    • API pour chercher dans les Apps.
    • Apple n’est pas Google et promet que la recherche restera anonyme. L’Apple ID n’est jamais associée à la recherche.
  • Apple Pay
    • Square va lancer un lecteur compatible Apple Pay
    • Apple Pay arrive en Angleterre
    • Apple Pay prend en charge les cartes de fidélité
    • PassBook devient Wallet !
  • Notes
    • Notes s’améliore dans iOS 9.
    • Notes prend en charge une liste de Todo, permet de dessiner, insérer de liens
  • Maps
    • Maps integre les transport en commun (mais pas encore en France !)
  • News : une nouvelle apps pour l’actualité
    • News est une sorte de flipboard qui fait une sélection à partir de thématiques que l’on aime
    • L’interface est basée sur des gestes
    • Partenariat : NYT, Condé Nast, ESPB, Télégraph, etc.
    • Et bien sur les articles consultés restent anonyme (et Toc pour Google !)
    • Disponible aux US, UK, et Australie (mais pas encore en France ! bis).
  • Nouveau clavier Quicktype
    • Des raccourcis ont été ajoutés dans l’iPad pour faire des copier/coller plus rapide.
  • MultiTache sur iPad !
    • Affichage de deux applications en même temps soit par superposition, soit en séparant l’écran
    • Picture in Picture pour la vidéo.
    • Disponible avec iOS sur iPad Air, iPad Air 2, iPad mini 2 et iPad mini 3. Picture in Picture uniquement sur iPad Air 2.
  • Performance
    • Meilleur autonomie : environ 1h sur iPhone.
    • Mode « Low Power » pour ajouter 3 heures d’autonomie
    • Authentification en deux étapes dans iCloud
  • CarPlay prend en charge les apps des constructeurs et permet de contrôler des fonctions du véhicule
  • Swift, le language de développement d’Apple devient Open Source

iOS 9 : beta aujourd’hui, beta publique en juillet et sortie à l’automne

Quelques chiffres sur l’Appstore

  • 100 milliards de téléchargement d’apps sur l’App Store
  • 30 milliards reversés aux développeurs
  • 1 500 000 apps
  • 98% du Fortune 500 ont une application
  • 195 000 applications dédiées à l’éducation
  • 119 apps par utilisateur (en moyenne)

watchOS 2.0

Apple Watch est une « Nouvelle opportunité de changer le monde ».

  • TimePiece
    • Cadran avec une photo de son album
    • Time-Laps Face : la photo peut changer en fonction de l’heure
    • Complication disponible pour les développeurs
    • La couronne digitale permet de voyager dans le temps pour connaître les prévisions météo ou les prochains rendez-vous.
    • L’Apple Watch devient un réveil quand elle se charge
  • Communication
    • On peut ajouter des amis directement depuis la montre
    • Digital Touch propose plus de couleurs
    • Il est possible de répondre à ses emails depuis la montre (via Siri j’imagine)
    • FaceTime audio disponible
  • Santé
    • Siri peut lancer une « activité »
    • Apple Pay prend en charge les cartes de fidélité sur la montre
    • Siri peut contrôler HomeKit depuis la montre
    • Siri peut montrer les « coups d’oeil » à la demande
  • WatchKit
    • SDK pour les développeurs permettant de développer des apps sur Mobile
    • Les applications natives pourront utiliser un réseau Wi-Fi connu
    • Micro, Haut-Parleur, Accéléromètre, TapTicEngine, HomeKit et la couronne digitale seront disponibles aux développeurs

watchOS 2. Disponible aujourd’hui pour les développeurs et à l’automne

Apple Music !

Apple Music ! Le nouveau chapitre en matière de musique (selon Apple).

  • Un service de musique révolutionnaire
    • L’application mélange sa musique et la musique en streaming
    • For you est un service qui recommande playlist et album (une refonte de « Genius » à la sauce streaming)
  • 24/7 global radio avec juste de la bonne musique
    • L’ambition de Beats 1 est de présenter des artistes inconnus
    • Beats 1 sera diffusée depuis New York, Los Angeles et Londres
  • Connexion des artistes avec les fans.
    • Les artistes peuvent publier gratuitement du contenu, comme des photos, des vidéos, du texte, des paroles et de la musique pour leur fans
    • Les fans peuvent liker sur Apple Music mais aussi partager sur Facebook.

Lancement Apple Music

  • 30 Juin. 3 mois gratuits
  • 9$99 dans plus de 100 pays
  • Abonnement famille : 6$99 par personne.

7 jours avec mon Apple Watch

Voilà tout juste 7 jours que j’ai mon AppleWatch et je dois dire que je suis extrêmement satisfait de mon achat. J’avais porté mon dévolu sur la version AppleWatch Sport 42mn noire. Je vous livre ici quelques impressions.

Design parfaitement réussi. 

Tout d’abord, sur le plan esthétique, l’Apple Watch est une montre discrète. Elle n’attire pas les regards même lorsqu’elle est très visible avec un t-shirt par exemple. Je ne regrette pas mon choix sur la taille 42mn et je suis intimement convaincu que j’aurai regretté la version 38mn. 

Apple Watch au poignet sous chemise

Du point de vue de l’épaisseur, c’est une bonne surprise. Apple prouve encore une fois sa très grande maîtrise du design. Aucune photo ne reflète fidèlement l’Apple Watch. A chaque fois que j’ai montré la tocante, la réaction a toujours été la même : « elle est mieux qu’en photo ! »
Le confort du bracelet en fluo-élastomère se confirme à l’usage. En fait, on ne le sent pas. En revanche, même après 7 jours, j’ai toujours un peu de difficulté avec le clou pour fermer le bracelet et je m’interroge sur sa résistance dans le temps.
La réactivité de l’allumage de la montre quand on veut regarder l’heure ou une notification fonctionne très bien. Il n’y a quasiment pas de latence. Je dis « quasi » car dans les faits, il y en a quand même un tout petit peu par rapport à une montre qui affiche l’heure en permanence.
Enfin, j’ai noté qu’en plein soleil, il peut être un peu difficile de consulter son Apple Watch, ennuyeux !

Appairage et synchronisation. 
Cela a été tellement facile que j’ai totalement oublié comme cela s’est passé ! En gros, j’ai ouvert l’application Watch, j’ai approché ma montre et le tour était joué. Depuis la montre synchronise avec l’iPhone de façon totalement transparente.
Lorsque la montre perd le contact avec l’iPhone, elle affiche une icône téléphone barré d’un trait rouge. De même lorsque le téléphone est placé en mode avion.

Parfaite pour le sport.
Dès samedi, je suis allé courir. La consultation des performances s’avère très facile. J’ai trouvé la mesure du rythme cardiaque un peu longue, je m’attendais à une mesure plus instantanée. J’ai constaté un léger décalage entre les mesures faites par la Watch et celle faite sur l’application Runkeeper sur l’iPhone.

Notifications et coup d’œil. 
Le système de notification est époustouflant d’efficacité. Dès qu’une notification arrive sur l’Apple Watch, celle-ci « toque » sur le poignet. Une fois pour une notification d’application et deux petits coups brefs pour un sms.
Lorsque l’écran de l’iPhone est allumé, la montre ne reçoit pas les notifications. Cela permet d’éviter les doublons. Inversement, si vous ne lisez pas une notification sur la montre, celle-ci s’affiche au réveil de l’iPhone.
Concernant Coup d’œil, je l’utilise assez peu. Je ne sais pas si c’est par manque d’habitude ou pour la frustration qu’il génère. Consulter un coup d’œil sur l’actualité renvoie très souvent sur l’iPhone pour lire le reste de l’article. Au final , cela n’a pas d’intérêt. En revanche, j’apprécie de pouvoir consulter le solde et les dernières opérations de ma banque, la voiture et le siège de mon train.
Tout est donc question de paramétrage.
Paramétrage et ajout d’applications.
Voilà LE point faible de l’Apple Watch. Afin de ne pas être inondé de notifications ou tout simplement pour personnaliser sa montre, il convient de procéder à quelques réglages. Pour cela, Apple propose d’en passer par l’application Watch. Cette dernière est assez lourde à utiliser. Toutes les applications compatibles Apple Watch installées sur l’iPhone (et elles sont de plus en plus nombreuses) sont reprises dans liste classée par ordre alphabétique. Il n’est pas possible de voir dans cette liste les applications installées sur la Watch et il n’y a pas non plus de section permettant de séparer les applications installés de celles non installées.
Je pense que cette application n’a pas vocation à rester. De mon point de vue, le paramétrage doit réintégrer le menu réglages de l’iPhone…à moins qu’Apple rende l’Apple Watch autonome et indépendant de l’iPhone dès la prochaine génération.
Autonomie et recharge
La batterie est une bonne surprise. J’ai enlevé de mon cadran l’indicateur d’autonomie car je n’ai pas terminé une seule journée en dessous des 50% de charge restante. Cela dit pour être honnête, j’ai triché le jour où je suis allé courir car j’ai remis la montre en charge pendant la douche. Durant les 45mn de courses, elle avait perdu 30%.
La recharge n’est pas pénible. Je ne dormais pas avec ma montre, je ne dors pas non plus avec ma Watch. L’habitude a donc été vite prise au moment de la retirer de poser le chargeur à l’arrière. L’induction y est pour beaucoup car cela ne demande aucun effort.
Conclusion
Je crois au potentiel de l’Apple Watch qui préfigure sans doute ce qui succédera à nos smartphones dans les 5 à 10 prochaines années. Apple a déjà accompli un formidable travail mais il ne s’agit que d’une première version à la fois de son design et de son Watch OS. Avec la miniaturisation continue des processeurs, la baisse drastique de la consommation d’énergie, il reste une grande marge de manœuvre pour faire progresser cette montre.
Alors est-ce que les utilisateurs renouvelleront leur montre aussi souvent que leur smartphone ? Probablement pas. En revanche, je crois que  les utilisateurs garderont leur smartphone plus longtemps et renouveleront leur montre plus fréquemment.

1ère prise en main de l’Apple Watch

Curieux de voir à quoi ressemblait l’Apple Watch que j’avais achetée le matin meme sur l’Apple Store, je me suis rendu (sur rendez-vous) à l’Apple Store de Lille.

J’ai été accueilli et pris en charge par un vendeur qui m’a donc fait essayer l’Apple Watch. L’expérience est assez inédite pour un produit technologique. Après une brève discussion sur le modèle que l’on souhaite essayer, le vendeur ouvre un tiroir (avec quelques difficultés) placé sous une table de démonstration comportant 4 Apple Watch et 6 tapis. Il en extrait le ou les modèles désirés (en l’occurrence une Apple Watch Sport Noir et une Apple Watch avec bracelet à maillons. Il prend le temps de placer la montre sur mon poignet et de fermer la boucle. Je n’ai porté ces deux montres que quelques minutes et donc cet avis n’est qu’un premier ressenti.

Impression générale.

L’Apple Watch m’a semblé plus jolie en vrai que sur n’importe quelle vidéos ou photos (peut être l’effet de mon poignet ;-). Une première bonne surprise, elle semble beaucoup plus fine que ce que les photos laisse présumer. Résolument moderne, il s’agit bien d’une montre et pas d’un objet technologique.

Apple Watch Sport épaisseur 42mn

La veille de l’ouverture des pré-commandes, j’ai rencontré par hasard un vendeur de l’Apple Store (qui m’a reconnu !!!) chez mon épicier italien. Quand je lui ai dit que j’étais dans les starting blocks pour acheter l’Apple Watch, il m’a questionné sur le modèle. Apple Watch Sport 38mn. Il m’a conseillé de prendre le modèle 42mn même si mon poignet est fin. J’ai suivi son conseil et il avait raison.

Les deux modèles sont très élégants. Le modèle 42 mn semble un peu plus carré et se prêtera davantage à un poignet d’homme tandis que le modèle 38mn est plus allongé (dans l’esprit d’une Cartier) et sierra parfaitement pour une femme (ou un gosse de riche :-P)

Apple Watch Sport

L’Apple Watch Sport est très légère et se fait très vite oublier. Personnellement, j’apprécie ce point.

La montre s’est glissée aisément sous mon poignet de chemise et ne s’impose pas trop. Ce n’est pas une petite montre, ce n’est pas non plus un montre imposante et extrêmement visible. La version noire est assez passe partout et seuls les regards des connaisseurs verront qu’il s’agit d’une montre de geek ;-) Le modèle noir et son bracelet noir seront donc se faire discret.

Apple Watch Sport Gris Sidéral 42mn

Le bracelet en plastique fluo-élastomère est très doux. Il y a indéniablement un effet peau de pêche. Il faudra voir ce qu’il en est sur le temps d’une journée ou lors d’une séance de sport. Le système de fixation par clip me pose plus question sur le fait de rentrer la boucle vers l’intérieur. Là encore il faudra voir à l’usage.

Apple Watch avec bracelet à maillons.

Personnellement, je trouve à l’Apple Watch en inox un aspect trop brillant qui me fait penser à ma robinetterie. Avec ce modèle, je pense que l’Apple Watch est immédiatement reconnaissable. C’est donc le bracelet qui va faire la différence.

Avec son bracelet à maillons, on est loin d’une montre légère. Elle pèse de tout son poids et se fait sentir sur le poignet. Question de goût personnel, ce n’est pas un point que j’apprécie particulièrement même si le bracelet en lui même est magnifiquement conçu et réalisé.

Le bracelet à maillons est naturellement ajustable. 7 maillons peuvent être retirés grâce à un mécanisme à pression. Cela permet de mener l’opération sans passer par un bijoutier (ni se rendre dans un Apple Store).

Watch OS

Les modèles que l’on essaie déroulent une démo, il est donc difficile de se faire une idée de Watch OS. Néanmoins, au cours de la démo, il est possible de sentir le « toc toc » des notifications. C’est très discret et ne ressemble en rien à ce que produit un vibreur. Le « taptic engine » est donc un plus appréciable.

La partie logiciel de la montre peut être testée sur des supports. J’ai noté qu’il est relativement facile de choisir une application. Je n’ai pas encore certain de maitriser Force Touch. Il me semble qu’il s’agit d’appuyer brièvement mais fort, à moins qu’il ne s’agisse que d’appuyer longuement. Pas évident de se faire une idée sur la table de démo, il faudra voir à l’usage sur le poignet.

La navigation est tout à fait nouvelle. Intrinsèquement, elle est conçue intelligemment mais j’ai un peu peur qu’à l’usage la confusion règne entre la navigation iPhone et celle de l’Apple Watch. Il ne m’a pas semblé naturel de faire de la « Digital Crown » le bouton d’accueil, d’autant que le bouton rectangulaire est lui un raccourci vers ses contacts favoris.

En conclusion, je dirai que cette première impression est plutôt bonne. Apple propose un produit avec un design soignée et une expérience inédite. Est-ce suffisant ? A suivre.

Apple Watch : vers une nouvelle révolution des usages !

Après scepticisme, hésitation, coup de gueule, Apple a eu raison de moi et à 4 jours des précommandes de l’Apple Watch, je craque ! Donc Vendredi 10 avril à 9h01 je serai sur mon iPhone, carte bancaire en main et j’arriverai en retard en réunion.

Depuis son annonce, jour après jour, d’articles de presse savamment dosés en démonstration orchestrée, de rumeur en grand messe, pardon keynote officielle,  j’ai acquis la conviction que cette première montre connectée vouée à être vendue en masse préfigure le futur de l’informatique portatif et des vêtements connectés. Et comme le dit la Pub, c’est pas fini ! Le positionnement Mode voulu par Apple ambitionne probablement une future ligne de vêtements connectés Made for Apple Watch.

Rappelons nous 2007 et le lancement du premier iPhone, il y a eu un effet wow incontestable pour qui s’en souvient. 8 années plus tard, si l’effet « wow » s’est estompé à l’annonce de l’Apple Watch, la valeur d’usage a considérablement accru. Dès lors, pour transformer l’essai, tout le défi pour Apple réside dans l’usage que ses premiers utilisateurs feront de la Watch et de l’effet Halo qui s’en suivra.

Apple a un atout : son écosystème AppStore construit sur les applications, l’inventivité des développeurs et la curiosité de ses utilisateurs. Et c’est précisément là que je craque pour l’Apple Watch. C’est lors de la dernière mise à jour Evernote « compatible » Apple Watch que j’ai compris que ne pas appréhender correctement ce qu’est l’Apple Watch , c’est passer à côté d’une révolution de la prochaine révolution des usages.

Sur le papier, l’Apple Watch a encore ses faiblesses : Autonomie minimum, épaisseur maximum. L’Apple Watch a également sa force : la simplification ultime de l’usage.

Prenons l’exemple de Siri. Siri s’est grandement amélioré en coulisse depuis son lancement : meilleure compréhension, meilleure réactivité, meilleure localisation. Avec sa capacité à entendre, comprendre et agir au son de la voix Siri a ouvert la voie ;-) à une nouvelle manière d’appréhender l’usage de son smartphone.

Avec l’Apple Watch, Apple fait disparaitre la dernière barrière qui consiste à devoir sortir son iPhone de sa poche. Tout comme Apple a révolutionné les écrans en les rendant tactiles, Apple révolutionne les montres en lui offrant l’ouïe ! Et de fait, elle rend Siri immédiatement accessible, sans contrainte : que ce soit en courant ou en marchant sous la pluie, Siri est là et avec lui tout ce qu’il est permis de faire : envoyer un message, demander sa route, changer sa musique, demander un résultat de sport ou un horaire de cinéma, noter un rendez-vous, poster un rappel, etc.

Et il n’est pas improbable d’imaginer que demain nous pourrons avec notre voix commander un taxi Uber, réserver un restaurant,  acheter un article en passant devant une vitrine ou tout ce que permet d’imaginer le commerce conversationnel.

 

Apple et la conversion Euro-Dollar

L’Euro a grandement chuté ses derniers mois. L’occasion pour Apple de revoir son mode de conversion. Le taux de conversion est 0,92€ pour 1$ au 9 Mars 2015. Qu’en est-il du taux de conversion Apple ?

Apple Watch est vendu 540€ HT (649 € TTC) pour 549$. Apple convertit 1$ en 0,98€. Apple Watch Sport est vendu 332 € HT (399€ TTC) pour 349$. Apple convertit 1$ en 0,95€.

Si l’on se réfère à l’Apple TV, le prix est passé de 99$ à 69$ aux Etats-Unis et a vu son prix français passer de 90,8€ HT (109€) à 65,8 € HT (79€ TTC). Apple convertit  1$ en 0,95€ alors que la firme de Cupertino convertissait 1$ en 0,92€.

Donc assez curieusement, bien que le dollar ait monté face à l’Euro, Apple convertit le dollar à taux plus faible qu’auparavant, réduisant d’autant sa marge.

 

Apple Watch – les prix en France

Apple a communiqué les prix de son Apple Watch…et j’ai envie de dire que c’est du grand n’importe quoi !

  • Apple Watch Sport.
    • Modèle Aluminium.
    • Disponible en deux couleurs : argent et gris sidéral.
    • 38mm : 399 €. 42mm 449€ .
    • Bracelet en élastomère.
  • Watch.
    • Modèle Inox.
    • Disponible en deux couleurs : Inox ou noir sidéral.
    • Bracelet élastomère et métal.
    • 38mm : 649€ à 1199€. 42mm : 699$ à 1249€.
  • Apple Watch Edition.
    • Modèle Or
    • 38mm et 42mm. A partir de 11 000 € !

9.3.2015 : Résumé des annonces de la keynote

Chiffres

  • 453 boutiques et 120 millions de visiteurs au dernier trimestre
  • 25 millions d’Apple TV vendues à ce jour. Baisse de prix à 69$ (pas de nouvelle version donc)
  • 700 millions d’iPhone vendus à ce jour
  • 700 000 lieux acceptent Apple Pay aux USA et 100 000 distributeurs de Coca-Cola à la fin de l’année.
  • 40 nouveaux modèles de voitures compatibles CarPlay d’ici la fin 2015

ResearchKit

900 apps qui sont dédiées au fitness et au tracking. Apple introduit ResearchKit, un site de développement dédié à la recherche médicale. Le principe est de mettre à disposition des instituts de recherche des outils permettant de développer des applications spécifiquement dédié au dépistage précoce des maladies.

  • mPower pour Parkinson
  • Ashma pour l’asthme
  • Cardivascular
  • Breast Cancer pour détecter le cancer du sein
  • Diabete

Apple n’aura pas accès à vos données et ResearchKit sera Open Source. Ces cinq premières applications sont disponibles aujourd’hui (en France aussi?)

Nouveau MacBook !

Tandis que l’industrie à reculer de 2%, les ventes de Mac ont augmenté de 21%

  •  908 grammes !
  • 13,1 au plus épais (vs 17,3mn avant, 24% plus fin)
  • Plus de plastique à l’arrière
  • Clavier complet qui occupe toute la largeur du MacBook. 4 fois plus stable bien que 40% plus fin.
  • Ecran 12″ Rétina Display (2304x 1440). 30% plus lumineux. Ecran ne fait que 0,88mm.
  • ForceTouch TrackPad avec un Taptic Engine. Il n’est plus physiquement cliquable mais le rendu est le même. Il est capable de détecter un pression simple d’une pression plus profonde. Une pression profonde permet d’accèder au menu « clique droit ».
  • Pas de ventilateur ! La carte mère est 67% plus petite que celle du MacBook Air.
  • 9H en utilisation web et 10H en lecture iTunes
  • Wifi ac. Bluetooth 4.0. USB-C (USB, DisplayPort, HDMI, VGA). Pas d’ethernet !
  • Argent, Gris Sidéral et Or.
  • 256GB et 8GB – 1299$ / 512GB et 8GB – 1599$ – Disponible le 10 Avril.

Apple annonce également des mises à jour de ses MacBook Air et MacBook Pro. Disponible aujourd’hui.

Apple Watch

  • Notifications avec le Taptic Engine
  • Appels depuis sa montre, grâce au micro et au haut-parleur intégré
  • Rapport « Santé » à la fin de la semaine
  • Déclencheur Photos, Apple Pay, Siri, PassBook, etc.

(A ce stade, je ne suis pas encore convaincu du produit.) Mais heureusement arrive WatchKit !

  • Avec WeChat, on peut répondre aux messages par des « stickers ».
  • Instagram permet de voir les photos récentes.
  • Uber permet de réserver un « Uber » depuis la montre.
  • On peut « Shazammer » directement depuis l’Apple Watch.
  • Une autre Apps permet de contrôler la porte du garage.

Apple a créé une Apple Watch App qui sert d’AppStore pour l’Apple Watch. Cela permet de télécharger ses Apps pour la montre connecté.

  • 18h d’autonomie.
  • Apple Watch disponible en deux tailles 38mm et 42mm
  • Apple Watch Sport. Le modèle Aluminium. Disponible en deux couleurs : argent et gris sidéral. 38mm : 349$. 42mm 399$ . Bracelet en élastomère.
  • Watch. Le modèle Inox. Disponible en deux couleurs : Inox ou noir sidéral. Bracelet en métal. 38mm : 549$ à 1049$. 42mm : 599$ à 1099$.
  • Apple Watch Edition. A partir de 10 000 $ !
  • Apple Watch disponible à partir du 10 avril en précommande et 24 avril à la vente (US, France, Allemagne, Canada, Japon, UK, Chine).

Beats Music moins cher pour les utilisateurs et plus rémunérateur pour les majors ?

Avec le rachat de Beats Music par Apple, la plateforme va probablement être intégrée à iTunes. C’est un atout indéniable pour rendre cette plateforme incontournable et en faire un sérieux concurrent pour Spotify et Deezer.  Mais, dernier arrivé sur le marché de la musique en streaming, Apple n’a pas d’autre choix que de proposer un meilleur prix pour attaquer le marché. On parle de 8$ par mois (contre 10$ pour ses concurrents). 

Alors comment la firme de Cupertino qui a déjà déboursé 1 Milliard de $ pour racheter Beats Music va-t-elle gagner de l’argent en vendant moins cher ?

Effet volume

iTunes est pré-installé sur 600 Millions de terminaux iOS et compte quasiment autant d’utilisateurs. Si Apple convertit seulement 10% de ses utilisateurs, elle aura d’emblée autant d’utilisateurs que Spotify d’utilisateurs actifs.

Négociation serrée avec les majors.

Apple a un sérieux savoir faire en matière de négociation et en particulier avec les éditeurs de contenus. L’entreprise a donc pu négocier des coûts d’acquisition qu’un Spotify ou Deezer n’a peut être pas pu obtenir.

Écoute pour partie non rémunérée.

Enfin, je ne sais pas si vous êtes comme moi mais abonné à Spotify, il m’arrive régulièrement d’écouter des morceaux que j’ai pourtant acheté en son temps sur iTunes. Disons que cela représente 20 à 30% de ce que j’écoute.

Spotify paie pour chacune de ces écoutes. Apple pourrait ne pas avoir à le faire.En effet, en ajoutant Beats Music au sein de l’application Musique, Apple n’aura pas à rétribuer l’auteur d’un morceau pour lequel l’utilisateur a déjà payé les droits ! De sérieuses économies à la clé qui a elle seule pourrait de compenser, tout du moins les premières années, la baisse de prix.

Alors Beats Music, vous y croyez ?

Encore 24h pour résister à l’Apple Watch

Lundi soir, Apple présentera sa Watch et déroulera son argumentaire marketing pour nous donner envie d’acheter sa dernière création. Démonstration à l’appui, il nous sera sans nul doute difficile d’y résister. D’ici là, il nous reste 24h pour ne pas avoir envie de l’Apple Watch.

Une montre à recharger

L’autonomie de l’Apple Watch devrait avoisiner les 18h dont 5h d’utilisation intensive. Autrement dit, il faudra recharger sa montre chaque soir. Qui a envie de recharger sa montre ? Apple apporte une contrainte que les fabricants de monte se sont évertués à éliminer depuis des années. La première montre automatique, commercialisée par Omega, date de 1926.
Les plus optimistes diront qu’on ne garde pas sa montre pour dormir. Certes. Néanmoins, cela fait un truc de plus à brancher sur la multiprise déjà bien encombrée. Apple nous présentera peut être un dock 2-en-1 pour iPhone et Apple Watch.

Une montre dépendante.

L’Apple Watch est un appendice de l’iPhone. Si les capteurs sont bien dans l’Apple Watch, l’intelligence est, elle, dans l’iPhone. Ce sont les applications de l’iPhone qui poussent des informations sur l’Apple Watch. Sans un précieux iPhone à ses côtés, l’Apple Watch sera dans le meilleur des cas une montre. Du Bluetooth donc mais point de Wifi.

Une montre rectangulaire .

Cartier ou encore Jaeger LeCoultre font de très belles montres rectangulaires. La reverso en fait même rêver plus d’un.
L’Apple Watch n’a pas d’histoire. Elle s’inspire pour créer une « Couronne Digitale », elle imite les complications mais elle n’innove pas. Elle gadgétise un accessoire class(e)ique déjà revu et réinventé par Casio dans les années 80 avec ses montres calculatrices.

Une montre ersatz de luxe.

Le positionnement luxe et fashion de l’Apple Watch est assez contradictoire avec ce que l’objet est réellement. L’Apple Watch est présentée dans les magazines de luxe et sera très bientôt porté par tout le star-système. Pour autant, les analystes prévoient des ventres comprises entre 26 et 40 millions pour la première année. Si le luxe ne peut pas être que la rareté, il ne peut pas être que le prix non plus !
Alors Apple a trouvé une parade, de l’or pour les riches et de l’aluminium pour tous !

Bon, promis la semaine prochaine je vous écris un article louant toutes les vertus de l’Apple Watch !

Avis : 48h avec mon iPhone 6

Pour la première fois, j’ai le sentiment qu’Apple peut user de l’expression
« meilleur smartphone au monde » sans abus ! L’iPhone 6 est mon 5ème iPhone et c’est le meilleur iPhone que j’ai eu entre le main. Il y a un tas de bonnes raisons à ce sentiment. Comme toujours avec Apple, c’est l’alchimie entre le design et le logiciel qui crée une expérience utilisateur exceptionnelle.

Design.
Ce nouvel iPhone 6 offre une prise en main très douce. Il est maniable sans grande difficulté.
Sur le plan esthétique, je le trouve assez réussi. Une question cependant, est-il réellement nécessaire de graver la norme CE en aussi grand ??? C’est moche !
Le gris sidéral est finalement assez clair. Trop ?
Le verre de l’écran donne l’impression d’une plus grand fragilité. On verra à l’usage. Bien qu’il fasse 18gr de plus que son prédécesseur, il donne une impression de plus grande légèreté.
Il m’a fallu une demi-journée pour m’habituer au bouton on/off sur le côté.
Plus grand, l’iPhone 6 reste utilisable à une main. Cependant je dois reconnaître que dès qu’il me faut écrire, je le saisis plus facilement à deux mains.

Réseau et réception.
Si les antennes ne sont pas un grand succès sur le plan esthétique, on ne devrait pas avoir d’antennagate avec cette génération d’iPhone.
Je suis chez Virgin Mobile qui s’appuie sur le réseau BouyguesTel. Je ne connais pas la raison pour laquelle l’iPhone affiche LTE et non pas 4G. En revanche, les débits sont impressionnants. En intérieur, j’atteins 55 Mbps en upload et 14 Mbps en download. Sur Lille, je suis en LTE partout.
Côté wifi, la limite n’est plus le wifi mais la qualité de l’adsl (en attendant le vdsl2 le 27 octobre prochain).

Capteur photo.
J’en étais resté à l’iPhone 5 et son capteur 5mpx. De ce fait, le passage à l’iPhone 6 avec son capteur 8mpx, son autofocus amélioré, les nouveaux modes vidéos accéléré et ralenti sont autant d’atout qui à eux seuls justifient le renouvellement de mon iPhone.
Bien sûr, on voit des tas de photos sur le site d’Apple qui vantent la qualité de l’appareil photo. Mais rien ne vaut sa propre expérience et je dois dire que je suis bluffé. C’est tout simplement incroyable d’avoir toujours sur soi un appareil photo de cette qualité. Les seulement 8Mpx de l’iPhone 6 n’ont rien à envier au 14mpx et plus de ses concurrents.

Processeur M8 et autonomie.
J’ai testé trois bracelets connectés, le Lark Life Pro, le One de Fitbit, le Pulse O2 de Withings. Ce dernier me donne entière satisfaction. Et cependant, il va finir par être rangé au fond d’un placard car le processeur M8 de l’iPhone 6 le remplace avantageusement.
Il est sans doute un peu tôt pour me prononcer sur l’autonomie. Cependant la première impression est bonne et je crois qu’il y a eu un réel progrès sur ce point même si je n’échapperai pas à un rechargement quotidien.

iOS 8.
Ce nouvel iPhone, malgré toutes ses qualités intrinsèques, ne serait rien sans le nouvel iOS 8.
Avec les Extensions pour faciliter l’interoperabilité entre les applications, les Widgets dans l’écran de notification , iOS 8 réinvente la façon d’utiliser son iPhone.

En conclusion, je comparerai mon passage de l’iPhone 5 au 6 au gap que j’ai ressenti entre le 3 et le 4. Un écran plus grand, une vitesse d’exécution réellement accrue apportant de la fluidité, une expérience utilisateur réellement améliorée.